Gabon: Gouvernance - Le pays en cours d'évaluation pour intégrer le Commonwealth

Dans la perspective d'une intégration du Gabon au Commonwealth, une deuxième mission de l'organisation vient d'évaluer le pays sur divers aspects liés à la démocratie et la transparence gouvernementale. Une troisième mission est attendue incessamment.

Le Gabon multiplie ses efforts de positionnement stratégique pour soutenir son développement. Le président Ali Bongo a rencontré, le 21 octobre, une délégation du Commonwealth, en fin de séjour à Libreville, afin d'évaluer les implications et retombées d'une éventuelle collaboration.

La délégation était venue évaluer le Gabon sur les questions de la démocratie et de l'équité des élections, la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption, ainsi que le respect des droits de l'homme et la liberté de la presse. Elle est la seconde d'une série de missions dont la troisième et dernière évaluera l'aspect socioéconomique.

Les résultats des évaluations seront présentés et débattus au prochain sommet du Commonwealth, qui devrait se tenir à Kigali, au Rwanda. Andrews Linford, le chef de la délégation s'est d'ores et déjà déclaré satisfait de la vision du président gabonais quant à ces questions d'importance.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X