Congo-Brazzaville: Fonction publique - L'enrôlement biométrique des agents de l'Etat, un gage pour la maîtrise de la masse salariale

L'atelier de faisabilité de l'enrôlement biométrique des agents civils de l'Etat, organisé du 21 au 25 octobre à Kintelé, a balisé le chemin devant conduire à la réalisation de cette opération dans les prochains jours.

Visant la maîtrise des effectifs des fonctionnaires et autres agents de l'Etat et de la masse salariale à travers l'opération d'enrôlement biométrique, l'atelier de cinq jours a permis aux participants de formuler plusieurs recommandations. Il s'agit, entre autres, d' analyser les facteurs de résistance ou de risque pouvant constituer un obstacle à la réussite de cette opération; utiliser aussi les canaux téléphoniques notamment les SMS comme moyen de communication.

Les participants ont également recommandé l'élaboration du cadre logique de mise en œuvre de la stratégie. Ils ont aussi suggéré de dégager l'intérêt de la carte professionnelle afin de susciter l'adhésion massive des agents civils de l'Etat à cette opération ; anticiper la communication par rapport à la date de démarrage effectif ; prendre en compte les agents nouvellement recrutés et tenir compte de la protection des données confidentielles des agents enrôlés.

Au total, neuf thèmes ont été développés au cours de cet atelier, parmi lesquels: l'actualisation du manuel de procédures de l'enrôlement biométrique des agents civils de l'Etat ; la fixation des modules de renforcement des capacités des cadres et agents recenseurs ; l'élaboration de la stratégie de communication de l'opération de l'enrôlement biométrique. Les autres communications ont porté sur l'établissement des différentes maquettes des outils de communication ; la définition de la stratégie de déploiement de l'opération de l'enrôlement biométrique ; l'élévation et la quantification du nombre d'agents à enrôler ; les modalités d'impression des différentes listes des agents civils de l'Etat préalablement recensés par structures ; la spécification du matériel et des consommables nécessaires pour l'enrôlement.

Se félicitant des résultats obtenus, le coordonnateur du Projet des réformes intégrées du secteur public (Prisp), Ferdinand Doukaga Kwandza, a rappelé que la consolidation du processus de l'opération d'enrôlement des agents civils de l'Etat à partir du projet Numéro d'identification unique (NIU) est une option à travers l'approche de complémentarité et de mutualisation de synergie entre toutes les structures engagées dans cette opération. « Nous allons ensemble accélérer la réalisation définitive du site abritant la direction générale de la Fonction publique ; la mise en œuvre dans les délais convenus du registre de la Fonction publique avec la contribution du NIU, la mise en place du plan de classement, calendrier de conservation et gestion électronique de documents du ministère ... », a annoncé le coordonnateur du Prisp.

Présidant les travaux, le directeur de cabinet du ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Sécurité sociale, Christian Aboké-Ndza, a indiqué que la pertinence des conclusions et des recommandations confirme la nécessité et l'urgence de mettre au point toute la documentation et tous les outils permettant la conduite rassurante de cette opération. Ceci tel que souhaité « par le gouvernement et attendu par les agents civils de l'Etat répartis sur l'ensemble du territoire national et dans les missions diplomatiques et consulaires du Congo à l'étranger ».

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X