Angola: L'exploration aurifère absorbe des millions de dollars d'investissements

Lubango (Angola) — Au moins 48 millions de dollars US 600 mille 505 ont été investis dans l'exploration aurifère depuis 2019 dans le pays, a révélé mardi, à Lubango (Huíla), l'administrateur exécutif de l'Agence nationale des ressources minérales (ANRM), João Chimuco.

Selon la source, le pays compte 24 projets de prospection, dont 17 sont inopérants et huit en exploitation, dont un à l'arrêt, situés dans les provinces de Huíla, Cunene, Huambo, Cabinda, Bengo, Cuanza Norte et Zaire.

S'exprimant sur le cadre actuel de la prospection et de l'exploration de l'or, dans le cadre du premier séminaire sur l'extraction de métaux précieux en Angola, l'administrateur a affirmé que le montant fait partie d'un ensemble de 278 millions 623 mille 312 USD à investir d'ici 2022.

Le montant total à investir au cours des cinq prochaines années, dans le segment de l'exploration, est de 327 millions USD 223 mille 518 USD.

D'autre part, il a indiqué que 14 millions de dollars supplémentaires ont été investis dans la prospection, un processus qui absorbera plus de 41 millions d'ici 2022 et 56 millions au cours des cinq prochaines années.

Il a précisé que ces chiffres sont le résultat de l'évaluation des visites techniques effectuées cette année sur les projets miniers par des techniciens et spécialistes du ministère de tutelle, de l'ANRM et de l'Institut géologique d'Angola (IGEO).

Les visites visaient à diagnostiquer et à homogénéiser les procédures de l'activité, ainsi qu'à proposer un cadre normatif pour la commercialisation de l'Or, ce qui permettait de faciliter et de faire profiter aux personnes impliquées dans le processus.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X