Angola: ADRA soutient plus de 100 000 familles avec des intrants agricoles

Luanda — Cent 39 mille familles de sept provinces du pays sont indirectement soutenues par des intrants agricoles, l'accès au crédit bancaire et la participation civique aux organes de décision.

L'aide est fournie par l'Association pour le développement rural et l'environnement (ADRA).

Les provinces de Namibe, Huila, Huambo, Benguela, Malange, Cunene et Luanda bénéficient de cette assistance, où l'ADRA a également réservé des actions citoyennes, l'accès à l'information sur la législation municipale et le suivi des politiques publiques pour les commissions de résidents.

Les données ont été publiées mardi par la directrice de l'Unité de communication et de plaidoyer social (UCAS), Cecilia Quitombe, à l'issue de la table ronde sur l'emploi, la faim et la pauvreté, dans la municipalité de Cazenga, à Luanda.

Selon Cecilia Quitombe, 32 coopératives des provinces de Huambo et Malange ont également été soutenues pour accéder au crédit bancaire, fourni par la Banque africaine de développement (BDA), finançant environ 30 millions de kwanzas.

Selon le directrice, il y a un contrôle sur les coopératives qui ont reçu ce financement, et travaillent à augmenter les niveaux de production pour lutter contre la pauvreté dans un contexte où l'agriculture doit être la base du développement du pays.

Elle a toutefois souligné que l'ADRA intervient également auprès des familles afin qu'elles puissent participer au processus de prise de décision dans les différents espaces de concertation dans les municipalités et au niveau national.

Concernant la situation de la sécheresse qui affecte les régions du centre et du sud du pays, elle a indiqué que l'ADRA a des projets dans les provinces de Cunene et Huila où environ 60 citernes ont été construites sur les trottoirs (citernes) afin que les familles aient accès à l'eau, afin d'atténuer les effets de la calamité.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X