Sénégal: Locales 2022 à Ziguinchor - Macky choisit le tandem Benoît-Seydou Sané, Abdoulaye Baldé claque la porte

27 Octobre 2021

La sentence est tombée à Ziguinchor ! Le président de Benno Bokk Yaakar, Macky Sall a porté son choix sur Benoit Sambou pour briguer la mairie contre son «allié», Abdoulaye Baldé, non moins maire sortant. Quant au conseil départemental, le Chef de l'Etat a misé sur le Président du Casa Sports, Seydou Sané. Frustré, le maire de Ziguinchor a claqué la porte et envisage une alliance avec Ousmane Sonko.

Coup de tonnerre à Ziguinchor ! Le maire Abdoulaye Baldé qui avait rejoint avec armes et bagages la coalition Benno Bokk Yaakar a été mis sur la touche par le président de la République. Macky Sall qui tient à remporter la bataille de la Casamance face à l'ouragan, Ousmane Sonko, a préféré miser sur Benoit Sambou comme tête de liste communale. Ancien ministre de l'Agriculture et de l'Equipement rural, ancien ministre de la Jeunesse, de l'Emploi et de la Promotion des valeurs civiques, M. Sambou est nommé depuis le 6 novembre 2017, Président de la Commission Nationale du Dialogue des Territoires (CNDT), avec rang de Ministre d'État.

Au niveau départemental, le président de la République aurait porté son choix sur Seydou Sané. Un choix qui n'étonne personne. Et pour cause, depuis son accession à la magistrature suprême, le Président de la République, Macky Sall a rarement prêté une attention à la finale de la coupe du Sénégal de football. Or, le 2 octobre dernier, le Chef de l'Etat a non seulement offert 30 millions au vainqueur (Casa Sports) dont le président n'est autre que Seydou Sané et 20 millions au vaincu (Diambars), mais, il a aussi ouvert les portes du Palais à la délégation du Casa Sports. Du jamais vu depuis qu'il est arrivé au pouvoir en 2012.

Reste maintenant à savoir si le tandem Sambou-Sané sera capable de relever le défi face à la coalition Yaw d'Ousmane Sonko. D'autant plus qu'Abdoulaye Baldé a claqué la porte de la coalition Benno Bokk Yaakar, criant à la «trahison» tout en n'écartant pas une alliance avec le Chef du Pastef.

Pis, le camp de Doudou Kâ s'interroge aussi sur le choix du président Sall. Un éventuel vote-sanction ne devrait étonner personne. Rappelons que lors des Locales du 29 juin 2014, le même Benoit Sambou, porté à la tête de la coalition présidentielle avait mordu la poussière face à Abdoulaye Badé. C'est dire que la bataille de Ziguinchor aura bel et bien lieu. Gare aux perdants !

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X