Afrique: Coup d'État - La Banque mondiale a suspendu son aide en faveur du Soudan

Siége de la Banque mondiale à Washington

La Banque mondiale a annoncé ce mercredi 27 octobre avoir suspendu son aide en faveur du Soudan après le renversement du gouvernement civil par les militaires. « Le groupe de la Banque mondiale a suspendu lundi les décaissements dans toutes ses opérations au Soudan et il a cessé de traiter toute nouvelle opération alors que nous surveillons et évaluons de près la situation », a indiqué dans une déclaration écrite David Malpass, le président de l'institution. La Banque mondiale participait notamment au processus d'allègement de la dette du pays.

Une heure auparavant, l'Union africaine (UA) a annoncé la suspension du Soudan de toutes ses activités « jusqu'à la restauration effective de l'Autorité de transition dirigée par des civils », dissoute la veille après un coup d'État mené par des militaires. Dans un communiqué, l'organisation panafricaine « condamne fermement la prise du pouvoir par l'armée soudanaise [...] et la dissolution du Gouvernement de Transition, et rejette totalement le changement anticonstitutionnel de gouvernement », qualifié d'« inacceptable » et d'« affront aux valeurs partagées et aux normes démocratiques de l'UA ».

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X