Afrique de l'Ouest: Mr Essa Faal déclare qu'il est grand temps que la Gambie mette fin à l'importation de 'riz de mauvaise qualité'

27 Octobre 2021

Mr Essa Mbaye Faal, candidat indépendant à la présidentielle, a déclaré que seul un gouvernement compétent et crédible serait capable d'apporter des solutions aux souffrances de 'ces concitoyens'. Il a affirmé qu'il n'est pas difficile ou impossible pour l'opinion nationale de savoir que la région de Jahally Pachar pourrait nourrir la nation entière.

Lors de son discours historique à Brikamaba dans la région du Fulladou Mercredi dernier, Mr Faal, une nouvelle figure du paysage politique national, a tout d'abord adressé ses remerciements et sa gratitude aux populations pour leur accueil mémorable.

Concernant le secteur agricole, Mr Faal a rappelé à la mémoire des populations de Fulladu que la localité de Jahally Pachar a été dans le passé un lieu idéal et propice à la culture du riz. Il a toutefois affirmé que le gouvernement actuel a manqué l'opportunité de tirer profit de ces modèles de réussite pour le plus grand bien des citoyens de la Gambie.

Il a déclaré qu'il était consterné et bouleversé de voir qu'une région si prospère auparavant a été abandonnée par le gouvernement. Selon lui, « Seul un gouvernement crédible et compétent pourrait aider la région à retrouver sa gloire d'antan. »

« Je sais maintenant que vous avez besoin d'un gouvernement crédible et compétent qui pourrait apporter le changement à Jahally Pacharr. Le Président n'a effectué aucune visite officielle dans une région aussi importante que Jahally. Lorsque je serai élu, la région amorcera une nouvelle ère de prospérité car j'apporterai aide et assistance aux populations de Fulladu afin qu'elles puissent reprendre en main les destinées de Jahally Pachar, et ce, en leur procurant des machines et équipements modernes nécessaires à la culture du riz tout le long de l'année. Il n'est pas difficile ou impossible pour l'opinion nationale de savoir que la région de Jahally Pachar pourrait nourrir le pays entier. Nous devons mettre fin à l'importation de riz de mauvaise qualité pour le bien-être de nos populations. »

Il a rappelé aux populations de Fulladu qu'il a été suffisamment informé des conditions de vie pénibles auxquelles les femmes de la région sont confrontées pour s'acquitter des frais de scolarité de leurs enfants. Et le pire est que leurs enfants n'arrivent pas à trouver un emploi à la fin de leur enseignement secondaire.

Abordant le secteur de la sécurité, l'ancien Conseiller Juridique Principal de la Commission Vérité, Réconciliation, et Réparations (TRRC) a reconnu l'importance du secteur de la sécurité dans le développement d'une nation. Il a par conséquent exprimé sa stupéfaction au vue de l'incapacité de l'administration actuelle à résoudre les nombreux problèmes de sécurité du pays.

« Le Président Barrow n'a aucun regard pour les Forces Armées Gambiennes » a-t-il déclaré.

Le Président, a-t-il ajouté, doit accorder sa confiance aux forces de sécurité locales plutôt que de confier la sécurité du pays à des forces étrangères.

« Braves populations de Fulladu! N'est-il pas déplorable que la protection de notre Président soit confiée à des militaires Sénégalais? Pourquoi n'utilisons-nous pas nos propres soldats? Ne sont-ils pas compétents? J'ai déclaré que nos frères et sœurs dans les Forces Armées sont assez intelligents, expérimentés et compétents pour prendre en main la sécurité du pays, du Président et du Palais Présidentiel. Vous avez été des milliers à assister à ce meeting car vous n'avez plus foi en ce gouvernement. Vous aspirez au changement lors des élections présidentielles de Décembre. »

Il a donc invité les électeurs de la région à faire un choix sensible et judicieux. Dans cette perspective, les populations ne devraient logiquement pas accorder leurs suffrages au Président Barrow lors de l'élection présidentielle de Décembre, a-t-il ajouté.

Pour les populations de Brikamaba, le taux de participation record à ce meeting est unique et historique dans la mesure où aucun parti politique n'a jamais été capable d'attirer une foule aussi nombreuse dans l'histoire de la région du Fulladu.

Auparavant tous ceux qui ont pris la parole ont reconnu que la présence d'une foule aussi nombreuse montre l'énorme affection que lui portent les populations de la région.

Mr Faal et sa délégation entreprennent en ce moment une tournée nationale en vue de se familiariser et de prendre le pouls des populations. Cette campagne, intitulée 'Tournée de Rencontre et de Salutation des Populations' est considérée par un nombre important d'observateurs comme étant l'épreuve de vérité pour l'avocat international devenu politicien qui fait ses premiers pas dans l'arène politique nationale.

Cette tournée, qui a débuté Mercredi dernier dans les Régions de North Bank, Central River et de l'Upper River, est considérée par certains analystes comme une démarche judicieuse dans sa campagne pour glaner des votes lors des élections générales du 4 Décembre.

Les Présidents Barrow, Sall et Embalo procèdent à l'inauguration du projet conjoint de 720 millions de dollars de l'Organisation pour le Développement du Fleuve Gambie (OMVG)

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X