Cameroun: Coopération olympique - Le Cameroun et la Corée du Sud liés

L'accord entre les comités nationaux olympiques des deux pays a été entériné à Crète (Grèce) lundi dernier.

Il y a cinq mois, Hamad Kalkaba Malboum, le président du Comité national olympique et sportif du Cameroun (Cnosc) recevait Jonghan Kim, l'ambassadeur de Corée du Sud au Cameroun. En pleine période de préparation des Jeux olympiques 2020, les deux interlocuteurs ont évoqué l'idée du renforcement des liens olympiques entre les deux pays. Ce qui a été concrétisé lundi dernier en marge de l'assemblée générale de l'Association des comités nationaux olympiques tenue à Crète en Grèce. Les comités nationaux olympiques du Cameroun et de la Corée du Sud ont scellé un accord de coopération. L'instrument juridique consignant l'engagement des deux parties a été paraphé par Hamad Kalkaba Malboum, côté Cnosc et Lee Kee-Heung pour le comité sportif et olympique coréen.

Aucun détail n'a pour le moment filtré sur la durée, encore moins sur les champs d'application de cet accord signé au pays natal des Jeux olympiques modernes. On se souvient tout de même de la sollicitation du Cameroun de mettre à profit le savoir-faire et l'expertise reconnue à la Corée du Sud dans l'organisation de grands événements multisports. A cela s'ajoutait la capitalisation de l'essor du taekwondo en Afrique. La discipline pourrait être pourvoyeuse de nouvelles médailles sur la scène internationale dans les années à venir. Enfin, le Cameroun attend de son partenaire une contribution significative dans la matérialisation de certains projets. C'est le cas notamment de la Cité olympique d'Obala.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X