Afrique de l'Ouest: BRVM - Baisse hebdomadaire de 29% du volume d'affaires du compartiment obligataire

Au terme de la semaine du 18 au 22 octobre 2021, le volume d'affaires du compartiment obligataire de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) a enregistré une baisse de 28,7% par rapport à la semaine précédente, selon la Revue hebdomadaire des marches publiée par la Société de gestion et d'intermédiation (SGI) IMPAXIS Securities.

Ce volume d'affaires s'est établi à 3,405 milliards FCFA pour un volume de 336 264 titres échangés. Selon IMPAXIS Securities l'obligation d'Etat de la Côte d'Ivoire « TPCI 5,80% 2020-2027 » enregistre 90,04% de la valeur des transactions, soit un volume d'affaires de 3,066 milliards FCFA et est ainsi le titre le plus transigé de la semaine. Au terme de la séance de bourse du vendredi 22 octobre, la capitalisation boursière du marché des obligations de la BRVM s'est contractée de 0,45%, passant de 7 126 661 719 783 FCFA à 7 094 661 719 783 FCFA.

Concernant les indices, le BRVM Composite a progressé de 0,6% pour clôturer à 189,93 points. << La bourse est portée par la forte croissance du secteur Transport (+6,7%) et de la bonne tenue des valeurs agricoles (+4,86%)>>, analyse IMPAXIS Securities. Cette SGI a note également une forte croissance du secteur Autres (+7,46%) porté par la valeur SETAO CI. <>, souligne la revue de IMPAXIS Securities.

L'indice BRVM 10 a été freiné par la contraction des titres CFAO CI (-4,98%), SIB CI (-1,28%) et SGB CI (-0,86%) reculant légèrement de 0,07% et a terminé la semaine à 147,3 points. <>

A la suite, VIVO ENERGY et SUCRIVOIRE progressent respectivement de 15,85% et 14,29% durant la semaine sous revue. En tête du flop de cette semaine, il y a le titre FILTISAC Cote d'Ivoire qui a perdu 13,01% suite à l'annonce d'une perte nette de 136 millions FCFA au premier semestre 2021. A la suite, les valeurs CROWN SIEM et SERVAIR Cote d'Ivoire ont cède respectivement 11,11% et 9,52%.

Au terme de la semaine du 18/10/2021 au 22/10/2021, le marché boursier a enregistré un volume d'affaires de 1,37 milliard FCFA pour 2 431 4155 titres transigés. La capitalisation boursière du marché des actions a dépassé la barre des 5 700 milliards FCFA cette semaine, s'affichant à 5 715 444 717 876 FCFA.

Sur le marché des titres publics, les adjudications ont porté sur les Etats du Sénégal et du Burkina. Le Sénégal a levé le 22 octobre un total de 50 milliards FCFA auprès des investisseurs de la région. Selon IMPAXIS Securities, l'opération a enregistré une commande de 124,337 milliards FCFA sur un montant total demandé de 50 milliards FCFA, soit un taux de souscription de 249%. Après adjudications, le Sénégal a absorbé 40% des souscriptions, soit un montant retenu de 50 milliards FCFA.

Pour sa part, le Burkina est parvenu à lever un total de 31,200 milliards FCFA auprès des investisseurs de la région. Le carnet de soumissions a enregistré un volume de 78,590 milliards FCFA sur un montant total demandé de 30 milliards FCFA, soit un taux de souscription de 262%. Après adjudications, l'Etat du Burkina a retenu 31,200 milliards FCFA, soit un taux d'absorption de 40%.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X