Angola: Covid-19 - Le Certificat numérique de vaccination entre en vigueur le 1er novembre

Luanda — Les citoyens nationaux de plus de 18 ans doivent présenter, à partir du 1er novembre, le certificat numérique de vaccination contre le Covid-19, afin d'avoir accès aux institutions publiques du pays.

La mesure fait partie du nouveau décret présidentiel sur la situation de calamité publique, mis à jour vendredi, et présenté par le ministre d'État et chef de la maison de sécurité du président de la République, Francisco Furtado.

Le diplôme prend effet le 31 de ce mois. La mesure de présentation du certificat de vaccination est également valable pour concourir aux appels d'offres publics pour l'Education, la Santé et les Forces de défense.

En cas de non-respect, les responsables des établissements visés seront sanctionnés, à hauteur de 100 000 à 300 000 kwanzas.

Le document actuel, avec cinq chapitres et 47 articles, souligne également la nécessité d'un test négatif pré-embarquement, effectué 72 heures avant, afin d'accéder au vol Angola/Brésil, à partir du 1er novembre.

Dans le chapitre commercial, les heures d'ouverture sont maintenues de 7 heures à 22 heures, tandis que dans les transports publics et privés, urbains et interprovinciaux, la capacité doit être de 75 %.

Il est conseillé d'effectuer des tests en raison des longues heures de voyage et de la proximité entre les passagers.

L'accès aux plages, piscines et spas est toujours interdit, et leur enquête est subordonnée à une évaluation de la situation épidémiologique du pays.

L'entrée dans le pays des citoyens en provenance de la République de l'Inde, par tout moyen, et pour les citoyens ayant transité dans ce pays reste suspendue.

Jusqu'à jeudi dernier, six millions 265 mille 712 citoyens ont été vaccinés dans le pays, manquant pour la deuxième dose, quatre millions 712 mille citoyens ont été vaccinés dans tout le pays.

L'Exécutif prévoit de vacciner environ 60 pour cent de la population angolaise d'ici décembre de cette année.

Dans un autre domaine, Francisco Furtado a appelé l'attention de la population à rejoindre les postes de vaccination, compte tenu de la faible adhésion enregistrée ces derniers jours, en raison de la prolongation de la présentation du certificat de vaccination numérique, du 15 octobre au 1er novembre.

Il a rappelé que ce n'est qu'avec les deux doses que les citoyens peuvent être considérés comme totalement immunisés.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X