Afrique: L'Angola quitte la présidence du Comité paralympique africain

Luanda — L'Angolais Leonel da Rocha Pinto quitte ce dimanche (31) la présidence du Comité paralympique africain (APC), lors de l'Assemblée générale de l'organisation, qui se tient à Rabat, au Maroc.

En poste depuis 2010, Leonel da Rocha Pinto relèvera d'autres défis de la scène sportive africaine et mondiale, en plus de maintenir le poste de membre exécutif du Comité International Paralympique (CIP).

Pour sa succession, trois candidats sont en lice, le vice-président et le secrétaire général de la diction sortante, à savoir Hamid El Aouni (Maroc), Rodrigo Bejarano (Cap-Vert), et Samson Deen (Ghana).

Tout au long de son mandat, Leonel Pinto a révolutionné l'organisation en améliorant la communication entre les États membres.

Sa philosophie de leadership reposait avant tout sur l'approche des gouvernements et des institutions internationales, en mettant l'accent sur le Conseil supérieur du sport en Afrique (CSSA), l'UNESCO et l'Union africaine.

Le responsable a obtenu l'exploit de transférer le siège de l'APC du Caire (Egypte) à Luanda (Angola), étant la seule institution sportive continentale du pays.

Il a été l'une des principales voix dans le dialogue avec les gouvernements pour la ratification et le respect des dispositions de la Convention des Nations Unies, qui reconnaît les droits de tous les membres de la famille humaine comme fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.

Le mandat a également été marqué par la reconnaissance du Comité continental paralympique par l'Union africaine et le Comité international paralympique, ce dernier étant dirigé par le Brésilien Andrew Parsons.

Durant son mandat, il a mené plusieurs actions qui ont changé le paradigme des sports adaptés dans le continent berceau, dont deux resteront à jamais dans les mémoires.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X