Afrique: Plaidoyer du représentant sortant de l'OMS en Guinée, Pr Géorges Alfred Ki-Zerbo, en faveur de la santé

communiqué de presse

A l'occasion de sa décoration au grade de Commandeur de l'Ordre national du Mérite de la République de Guinée, le Représentant sortant de l'OMS en Guinée, le Pr KI-ZERBO, a remercié les autorités et les populations guinéennes et indiqué « C'est avec une grande et une profonde humilité que je me tiens ici aujourd'hui dans ce palais de la République de Guinée qui me fait aujourd'hui en tant que Représentant de l'OMS, l'insigne honneur de cette reconnaissance, de cette grande distinction ».

Le Pr KI-ZERBO a fait un véritable plaidoyer en faveur du secteur de la santé. C'était en présence du Président du Conseil national de redressement et de développement (CNRD), Chef de l'Etat, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA, du Premier Ministre, chef du Gouvernement, Monsieur Mohamed BEAVOGUI, des membres du CNRD, du Cabinet du Ministère de la Santé, du nouveau Représentant de l'OMS par intérim, le Dr MANENGU Tshikolasoni Casimir, de la Représentante de l'UNFPA, au nom du Coordonnateur Résident, du personnel du Bureau pays de l'OMS, ainsi que de nombreux partenaires intervenant dans le secteur de la santé.

Mettre la santé au cœur de l'Agenda du développement

Pour le Représentant de l'OMS en Guinée, le Pr KI-ZERBO, la santé doit être au cœur de l'Agenda du développement « La santé n'est pas un élément isolé. Elle doit être prise dans sa globalité, dans tous ses liens avec les autres objectifs de développement durable. C'est ce que l'OMS s'attache, depuis les années de l'indépendance de la Guinée, à faire à travers quatre programmes successifs de coopération avec la Guinée. Ces programmes s'alignent sur les priorités nationales et les orientations des autorités nationales. Je voudrais à cet effet, remercier les autorités de la Guinée encore une fois à travers vous, monsieur le Président de la transition, chef de l'Etat, à travers votre gouvernement, le CNRD et les institutions qu'elles mettent en place ».

Accroître davantage le financement de la santé

Le Pr KI-ZERBO a également fait le plaidoyer en faveur du financement de la santé : « C'est une opportunité ici de relancer le plaidoyer de la communauté des partenaires techniques et financiers pour les progrès en cours dans l'augmentation du budget alloué à la santé et aux services sociaux de base. La Guinée, autour de 10% aujourd'hui, va vers l'objectif d'Abuja et l'objectif de l'Union Africaine qui ciblait 15% au moins des dépenses de santé dans le budget national. Donc, nous voulons féliciter ses avancées et encourager à la poursuite de ce progrès-là. Dire aussi que mon successeur, Dr MANENGU Tshikolasoni Casimir qui est ici présent est disposé, avec toute l'équipe de l'OMS, ainsi que l'ensemble de l'équipe du système des Nations Unies, à accompagner la transition durant les trois dernières années du plan national de développement sanitaire 2015-2024. Nous serons à vos côtés et moi-même de là où je serai, garderai la Guinée dans mon esprit, dans mes interactions et dans mes actions pour aider à ce que les objectifs, les priorités fixées sous votre haute autorité et celle de votre gouvernement puissent être atteints ».

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X