Sénégal: Jeux olympiques de la Jeunesse «Dakar2026» - Babacar Makhtar Wade engage le combat de la massification

3 Novembre 2021

A l'image des autres disciplines sportives, le judo sénégalais a réajusté son programme de préparation de ses athlètes en direction des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de 2026. En lieu et place d'un programme spécifique destiné à une catégorie de jeunes, la Fédération sénégalaise de judo donne pour le moment, la priorité sur la massification de la discipline mais aussi à la poursuite de son projet de judo à la maison.

"Je pense que le plus important, c'est de passer par la massification. Nous allons continuer notre projet de judo à la maison. Plus, on aura de jeunes pratiquants de judo ; plus, on aura la chance d'avoir de bons athlètes en 2026. On va massifier et par l'effet nombre et espérer sortir des équipes compétitives», indique Babacar Wade, président de la Fédération sénégalaise de judo en marge de la Coupe de l'ambassadeur du Japon disputée ce dimanche 31 octobre au stadium Marius Ndiaye.

«On était sur une bonne lancée pour 2022. Avec le report à 2026, nous sommes en train de reprendre tous nos plans de concert avec le Comité national olympique sportif sénégalais (CNOSS). En 2026, les combattants qui monteront sur le tapis, auront entre 16 ans et 18 ans. Il faut donc commencer à s'en occuper dés à présent. Ce qui n'est pas très évident. On sait que si on commence aujourd'hui, il y aura beaucoup de déperditions. On est en train de voir dans quelles mesures est ce que nos plans vont marcher", explique- t-il.

Dans cette promotion des jeunes judokas, le patron du judo sénégalais renseigne que la catégorie sénior observera un break jusqu'à l'année prochaine. Ce sera pour faire place à des compétitions réservées particulièrement aux jeunes pratiquants.

«Au niveau de la Fédération, nous avons prévu quelques compétitions pour la Petite catégorie à savoir les cadets et les juniors qui n'ont malheureusement pas la chance de faire beaucoup de compétitions ces dernières années. On va finir par un critérium pour les toutes Petites catégories. C'est à dire les Benjamins, les Minimes pendant les vacances de Noël», informe-t-il.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X