Gambie: Leurres et heurts qui serrent à l'étau le Président sortant Adama Barrow

Le Président gambien Adama BARROW ne s'est pas remis vraisemblablement de la gifle dans sa joue infligée par son prédécesseur Yaya Jammeh. Ce dernier a pris l'option de déchirer le Protocole Malabo et opposé son niet catégorique à soutenir le NPP (parti d'Adama BARROW). Pourtant, quelques semaines avant cette raclée, beaucoup ergotaient dans les chaumières de Banjul le "deal du ciel" qui allait sauver le Président sortant afin de pouvoir rempiler. Un coup dur pour le camp présidentiel depuis Malabo, la capitale Équato-guinéenne, qui ne s'est pas remis.

Acculé par la montée en puissance du candidat et leader du GDC, Mamma KANDEH, que l'on présente comme l'un des candidats favoris de cette présidentielle du 04 décembre prochain et l'électorat indécis issu des rangs du NPP (parti au pouvoir) et UDP de l'opposant et vieux briscard Ousaini DARBOE, figure politique historique gambienne, Adama BARROW, selon nos informations, cherche secours vaille que vaille, pour sauter le gué. Des informations exclusives crédibles obtenues par Confidentiel Afrique font état d'une vaste machine d'achat de conscience d'électeurs surtout en zone rurale mise en place par l'administration centrale gambienne depuis quelques jours.

Des sources ont rapporté à Confidentiel Afrique, que la potentielle cible du parti d'Adama BARROW en ce moment est la frange adolescente en âge de ne pas pouvoir voter, pourtant, en état très avancée d'enrôlement, grâce à la complicité de l'administration territoriale compétente. De retour de Malabo, la délégation du parti présidentiel, désarçonnée par la position de l'ex-homme fort de Banjul, s'est emmurée dans un silence total. On rebat les cartes et change de stratégie du côté du NPP.

Selon nos informations bien recoupées auprès des états majors politiques de l'opposition, on se prépare à une forte coalition qui s'investira à faire partir du pouvoir Adama BARROW. Des discussions ont été entamées déjà entre l'ancien parti au pouvoir, APRC et le parti de Mamma KANDEH du GDC pour un soutien de taille en faveur du candidat Mamma KANDEH, arrivé 3 ème aux élections présidentielles de 2016. Il n'est pas écarté aussi, d'après des analystes avertis, de voir des négociations avant le début de la campagne présidentielle prévue le 09 Novembre, allant dans le sens d'une alliance stratégique entre le parti de l'opposant historique DARBOE ( UDP) et le GDC. Ce serait une véritable bérézina pour Adama BARROW qui tente à tout prix de se maintenir au pouvoir.

Par Ismael AIDARA (Confidentiel Afrique)

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X