Maroc: Marche verte - Le discours royal réaffirme l'attachement du Maroc au droit international (chercheur)

Rabat — Le discours prononcé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, à l'occasion du 46-ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte, a réaffirmé l'attachement du Maroc aux règles de justice et de droit internationaux, a analysé le chercheur Mohamed Redallah Belkbir.

Dans une déclaration à la MAP, l'enseignant à la Faculté de droit de Tanger a relevé que le Souverain a aussi exprimé l'engagement inébranlable et sincère du Royaume envers les principes universels des droits de l'Homme, en tant que préalable à la réalisation du vivre-ensemble dans le plein respect de la souveraineté des Etats.

L'universalité et l'indivisibilité des droits de l'Homme se traduisent dans les faits à travers le développement global conduit par le Royaume dans toutes les régions du pays, notamment dans les provinces du Sud, animé en cela par la force des règles de la légalité internationale et le respect des libertés individuelles et collectives, a fait constater le chercheur.

C'est dans ce sens que Sa Majesté le Roi a rappelé de manière claire et ferme les constantes nationales sur la question de l'intégrité territoriale en affirmant que "la marocanité du Sahara est une vérité aussi pérenne qu'immuable", a-t-il dit.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X