Maroc: Par ses acquis éclatants, le Maroc honore l'esprit de la Marche verte

Rabat — Le discours de SM le Roi Mohammed VI, à l'occasion de l'anniversaire de la Marche verte, réitère la détermination royale à capitaliser sur les succès qui, à l'international, viennent cimenter les légitimités d'un Maroc uni et fédéré dans la préservation de son intégrité territoriale.

La crédibilité, la lucidité, l'assise historique et l'adhésion populaire sont des facettes multiples, mais indivisibles, de la dynamique soutenue qui fait la force de la position marocaine.

C'est en conciliant justesse de sa cause première et modèle vertueux de développement que le Royaume, sous l'impulsion de SM le Roi, ne cesse de cumuler les succès en cascade, en faveur de son intégrité territoriale à l'échelle internationale.

Si le Souverain réaffirme que la Marocanité du Sahara, aujourd'hui comme dans le passé, ne sera jamais à l'ordre du jour d'une quelconque tractation, Il souligne également l'attachement du Royaume au processus politique mené sous l'égide de l'ONU. Un processus qui vise essentiellement à parvenir à un règlement pacifique de ce conflit régional artificiel.

Le soutien à l'international à la cause nationale a été fortement rehaussé à la faveur de la position des États-Unis d'Amérique, qui ont reconnu haut et fort la souveraineté pleine et entière du Maroc sur ses provinces sahariennes.

Cette reconnaissance US n'est pas seulement une percée historique, mais surtout l'aboutissement naturel de l'appui constant des administrations américaines successives à la position de Rabat, comme l'a expliqué le Souverain.

Une dynamique internationale qui ne fait que raffermir le caractère irréversible du processus politique en marche, avec à la clé un soutien fort à l'Initiative d'autonomie, sous souveraineté marocaine, pour la résolution de ce différend régional.

L'autre fait révélateur de l'appui international grandissant dont jouit le Royaume dans la défense de sa question nationale est sans conteste la décision de plus de vingt-quatre pays d'ouvrir des représentations diplomatiques à Laâyoune ou à Dakhla. Cet appui prend une large ampleur au sein de l'environnement arabo-africain du Maroc, au grand dam des ennemis de son intégrité territoriale.

C'est à l'évidence la meilleure parade diplomatique et politique à ceux qui cherchent à minimiser la portée de la reconnaissance de la Marocanité du Sahara et prétendent que celle-ci n'aurait pas de visibilité concrète sur le terrain.

Mais aujourd'hui, Rabat est en droit d'inciter les pays amis et ses partenaires à adopter des positions nettement plus fermes et plus audacieuses lorsqu'il s'agit de la cause première du Royaume.

Telle est une orientation stratégique adoptée au plus haut niveau de l'État, un cap que fixe le Souverain dans le souci de conforter le processus politique en cours et d'appuyer les efforts déployés pour parvenir à une solution définitive réalisable.

Sur le front du développement, le Discours royal lie habilement la concrétisation de grandes ambitions avec l'esprit renouvelé de la Marche verte, à la faveur de la participation et l'engagement de la population via des conseils élus.

Dans cette perspective, les conseils démocratiquement choisis se doivent de servir comme locomotive pour mettre en œuvre la régionalisation avancée et les chantiers de développement que SM le Roi appelle de ses vœux pour les provinces sahariennes.

Honorer l'esprit de la Marche Verte passe par la capitalisation des énormes avancées déjà réalisées et qui mettront le Royaume dans sa digne place sur la carte du développement et du progrès au niveau régional et international.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X