Afrique: L'Angola au Salon Intra-Africain avec une vingtaine d'entreprises

Durban, Afrique du Sud

Luanda — L'Angola participera avec une vingtaine d'entreprises à la 2e édition de la Foire commerciale intra-africaine (IATF 2021), qui se déroulera du 15 au 21 novembre, à Durban, en Afrique du Sud, sous le slogan « Transformer l'Afrique ».

Dans cet événement, l'Angola espère, à travers l'Agence d'investissements privés et promotion des exportations (AIPEX), attirer des investisseurs dans les secteurs les plus divers de l'économie avec la présentation d'un ensemble d'opportunités d'affaires, d'incitations fiscales et de conditions favorables prévues dans la « Loi de l'investissement privé ».

Les hommes d'affaires, qui occuperont une grande partie du pavillon de l'Angola, chercheront à établir des partenariats et à exposer leurs produits et services.

Le pavillon de l'Angola prévoit d'accueillir, entre autres, les stands de Sonangol, Opaia, BAI, Catoca et Refriango, ZEE, Kubinga, Gulkis, Steel Door, Food Care, Sino-Ord, JPNM, Alltrans, Fédération des femmes entrepreneuses d'Angola, la Communauté des entreprises exportatrices et internationalisées d'Angola (CEEIA) et l'AgenceAIPEX.

Foire commerciale intra-africaine - organisation

L'événement, qui aura lieu spécifiquement dans la région du KwaZulu-Natal, est une initiative de la Banque africaine d'import-export (Afreximbank), en collaboration avec l'Union africaine et le Secrétariat de la Zone de libre-échange continentale africaine (AfCFTA).

Selon l'organisation de l'IATF 2021, les projections de cet événement indiquent des affaires et des investissements évalués à 40 milliards de dollars US, contre 32 milliards de dollars US de la première édition (2018).

Pour cette année, 10 000 délégués, visiteurs, commerçants et journalistes de 55 pays sont attendus à la conférence, alors qu'en 2018, le nombre de participants était de 2 500 participants de 45 pays.

Concernant le nombre d'exposants, la II édition du Salon Intra-Africain (IATF 2021) devrait en accueillir 1 100, 100 de plus qu'en 2018.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X