Algérie: Ciment - Le groupe GICA parvient à s'introduire sur le marché européen

Alger — Le Groupe industriel des ciments d'Algérie (GICA) est parvenu, en 2021, à diversifier ses clients à l'international, notamment par la commercialisation de ses produits sur le marché européen, a indiqué lundi le groupe dans un communiqué.

"En 2021, le groupe est encore parvenu à diversifier ses clients, en pénétrant le marché européen, à travers l'Italie, l'Espagne et la Grande Bretagne", s'est félicité GICA.

Le groupe public rappelle dans ce sens que lors de sa première année d'exportation en 2018, il avait réalisé des exportations de l'ordre de 272.196 de tonnes, à destination de plusieurs pays de l'Afrique de l'Ouest (Mauritanie, Sénégal, Côte-d'Ivoire, Gambie).

En 2019, ajoute le communiqué, les expéditions internationales du groupe ont atteint 519.051 tonnes, avant de passer à 1.325.875 tonnes en 2020, touchant, cette fois-ci, de nouvelles régions (Amérique Latine, Iles Caraïbes).

Cette année, le cimentier public est parvenu à s'introduire sur le marché européen avec ses exportations, en ciment et clinker, ajoutant que ses expéditions à l'international devraient dépasser 2 millions de tonnes à la fin de l'année 2021, contre 1,3 million de tonnes en 2020.

Cette nette évolution est le fruit des mesures prises par les pouvoirs publics, à l'effet d'encourager et de diversifier les exportations hors hydrocarbures, notamment dans les filières stratégiques, comme le ciment, affirme-t-il.

Le groupe a également annoncé qu'il est "en phase d'études d'opportunités pour s'externaliser par l'investissement à l'étranger".

Diversification de la gamme de produits sur le marché local

Le groupe GICA, détenant 14 cimenteries à travers le territoire national, produit plusieurs types de ciments adaptés aux différentes utilisations (travaux courants de maçonnerie, préparation de mortiers, grands travaux nécessitant une haute résistance, construction en milieux agressifs et forages de puits de pétrole et de gaz).

Dans le souci de répondre aux besoins des ménages, pour la réalisation de petits travaux domestiques, le groupe GICA produit actuellement, à travers sa filiale, la Société des ciments de Hamma Bouziane (Constantine), des sacs de 16,7 kg, affirme le cimentier, ajoutant qu'une quantité de ces petits sacs a été déjà placée sur le marché britannique, en collaboration avec un opérateur algérien.

Pa ailleurs, dans le cadre de la diversification de sa gamme de produits, le groupe GICA, s'est lancé dans l'exploitation de marbre, suite à la reprise de l'unité de Guelma et la carrière ONYX de Mahouna en 2018, qui étaient détenues par l'Entreprise nationale de marbre (Enamarbre).

L'entrée en service de cet investissement est prévue en juin 2022, après l'achèvement des travaux de restructuration et de modernisation de l'outil de production, annonce le groupe, soulignant que la reprise de cette unité, qui était en difficultés financières, a permis de sauver 97 emplois.

GICA affirme qu'il détient 50% de parts du marché national du ciment "en dépit de la forte concurrence que connait le secteur".

Il compte également intégrer de nouveaux créneaux d'activités, qu'il dévoilera "au moment opportun", rappelant qu'il offre déjà d'autres produits et services liés à l'industrie des matériaux de construction.

Il s'agit, entre autres, de la production et la commercialisation de granulats et de bétons prêts à l'emploi, du montage et de la maintenance industriels, de l'assistance technique, de la formation et de la sécurité et gardiennage, précise le communiqué.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X