Togo: L'armée repousse les assaillants

Les FOSE 2018 prendront toutes les mesures pour maintenir l’ordre public en relation avec l’organisation des élections durant toutes ses phases.
10 Novembre 2021

Dans la nuit de mardi à mercredi, des assaillants venus du Burkina Faso ont été repoussés par l'armée togolaise dans la préfecture de Kpendjal (nord).

Information communiquée en début d'après-midi par le ministre de la Sécurité, Yark Damehane.

Des hommes criant 'Allah Akbar' ont rapidement été chassés par les FAT d'un village où ils s'étaient introduits.

Aucune victime au sein de la troupe ou des habitants n'est à déplorer.

'Nous rassurons les populations et leur demandons de ne pas céder à la panique. Le dispositif des forces de défense et de sécurité, mis en place depuis plus de trois ans, est efficace et sera renforcé', a indiqué le ministre.

Des renforts ont été envoyés sur place.

Pas plus de détails sur cette attaque, la nature des assaillants, leur armement, leur motivation.

Une chose est sûr, cet incident survient dans une zone frontalière particulièrement sensible.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X