Gambie: Le Directeur des Services de Renseignement de l'Etat (SIS) déclare que la Gambie demeure calme et sereine au début de sa tournée d'évaluation de la situation sécuritaire nationale

11 Novembre 2021

Dans le cadre des efforts présentement mis en œuvre et en harmonie avec l'analyse constante de la situation sécuritaire actuelle du pays, Mr Ousman Sowe, le directeur général des Services de Renseignement de l'Etat a déclaré que la Gambie demeure calme et sereine lors du début de sa tournée nationale d'inspection et d'évaluation des services de sécurité. Il a donc exhorté les Gambiens à adopter une attitude tolérante, indulgente et accueillante.

« Bien que le pays demeure calme, nous invitons les Gambiens à adopter un comportement responsable, tolérant, courtois et modéré. Les Gambiens sont réputés pour leur tolérance ainsi que pour leur esprit social de vivre-ensemble. J'ai la ferme conviction que si les Gambiens sont unis, mettant l'intérêt supérieur de la nation au-dessus des intérêts partisans et considèrent la prochaine élection comme un bref épisode de l'existence de notre pays, nous serons alors capable de surmonter cette épreuve et apaiser les tensions socio-politiques » a-t-il déclaré.

Le Directeur Général, Mr Sowe, qui s'adressait aux journalistes hier à la gare maritime de Banjul au début de sa tournée nationale d'évaluation de la situation sécuritaire du pays, a déclaré: « Il n'y a absolument aucune raison d'embraser la situation socio-politique du pays. La date du 4 Décembre sera un jour comme les autres dans l'histoire de la Gambie car les Gambiens continueront de vivre ensemble dans le pays. Nous aurons des discussions avec les communautés et prendront part à des émissions-radio dans toutes les régions du pays en vue de prôner des messages de paix afin que cette période électorale se déroule dans la sécurité et la quiétude. »

Le chef des services de renseignement du pays aura également des discussions avec les gouverneurs régionaux, les membres de la communauté et divers partenaires lors de sa tournée nationale. Cette tournée nationale lui donnera également l'opportunité de tenir des discussions franches et ouvertes avec les Gambiens concernant le besoin de maintenir la paix et la sécurité dans le pays. Mr Sowe procèdera également à l'ouverture de nouvelles agences régionales dans le cadre de la politique de renforcement et de consolidation de l'appareil sécuritaire, et ce, en vue de permettre à tous les Gambiens de vivre dans la paix et la sécurité.

La situation sécuritaire du pays est calme en général, selon lui, et il n'y a aucune raison logique de s'alarmer. « Il n'y a aucune raison de s'alarmer. Cependant, les services de sécurité resteront vigilants. L'élection présidentielle est un évènement sécuritaire important. Je peux vous assurer cependant que la situation sécuritaire du pays est calme et que la Gambie est prête pour l'organisation d'une élection paisible, et ce, dans un environnement tolérant, courtois et modéré. J'ai la ferme conviction que la situation sécuritaire du pays sera ainsi apaisée et tranquillisée. »

Il a ajouté: « Nous entamons cette tournée nationale car c'est un évènement annuel que nous avons entrepris ces quatre dernières années dans le cadre du processus de réforme et de restructuration des services de sécurité. »

« Je tiens à exprimer mes remerciements à tous les Gambiens pour leur soutien constant aux services de sécurité lors des quatre à cinq dernières années. Cette année a été une année mémorable. Les services de sécurité se sont résolument engagés dans le processus de réforme et de restructuration. Dans le cadre de ce processus, nous avons conçu un programme consistant à effectuer une tournée nationale chaque année en vue de procéder non seulement à une évaluation de la situation sécuritaire du pays, mais également à une analyse de l'état de nos relations avec les communautés que nous sommes déterminés à servir et à protéger » a-t-il affirmé.

La sécurité nationale, a poursuivi le Directeur Général, est un devoir pour chaque Gambien. « Bien que les services de sécurité sont responsables de la sécurité nationale, notre approche demeure la sensibilisation de la population générale car la sécurité nationale est l'affaire de tous. Nous invitons toute la population à prendre part à ce projet en vue d'encourager tous les citoyens à s'impliquer dans les questions liées à la sécurité nationale. Si chaque Gambien est concerné par la sécurité nationale, le pays pourra alors bénéficier d'un développement socio-économique rapide, prompt et permanent. »

Il a poursuivi pour dire: « Nous élaborons la politique sécuritaire dans les bureaux. Cependant, la population générale, qui est sur le terrain, a aussi un rôle important à jouer. Nous avons mis en place l'Initiative du Cordon de Sécurité Nationale dont l'objectif, entre autres, est de procéder au déploiement de nos agents dans toutes les régions du pays, notamment aux postes-frontières. La rencontre des populations qui sont les véritables bénéficiaires de la politique sécuritaire mise en place dans le pays, et ce, en vue de recevoir leurs avis et opinions est d'une importance capitale. Nous traversons une période sans précédent dans l'histoire de notre pays. L'élection présidentielle aura lieu dans moins d'un mois. Par conséquent, il est primordial que nous puissions procéder à une évaluation de la situation sécuritaire du pays » a-t-il souligné.

« Nous tenons à exprimer nos remerciements au public pour leur soutien constant aux services de renseignement. La population entière est témoin des origines et de la trajectoire actuelle des Services de Renseignement de l'Etat (SIS). Nous sommes résolus à procéder à la réforme, à la restructuration et au repositionnement des services de renseignement en vue de veiller aux meilleurs intérêts du public. Je veux également saisir cette opportunité pour exhorter le public à s'impliquer dans la sécurité nationale. La sécurité nationale est l'affaire de tous. Tous les citoyens ressentent le besoin de s'adonner à leurs activités en toute sécurité et en toute quiétude. Je crois fermement que la prolifération de tous ces partis politiques dans le pays est le signe d'un environnement sécuritaire tranquille et apaisé. »

Gambie. Les candidats à l'élection présidentielle mis au défi quant à leur engagement en faveur des droits humains

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X