Congo-Kinshasa: Cap vers une économie numérique émergente - Lancement réussi de la première édition du salon « Kin-Tech »

La toute première édition salon des solutions numériques de Kinshasa « Kin-Tech » a vu le jour ce jeudi 11 novembre 2021, dans la grande salle de l'Hôtel de Ville de Kinshasa.

Organisée par la Ministre Provinciale de Culture et Arts, Communication et Médias, Yvette Tabu Inangoy, Kin-Tech a été lancé par le Ministre Provincial de l'Education -Enseignement Primaire - Secondaire et Supérieur, Charles Mbuta Muntu, représentant le Gouverneur de la Ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, empêché.

Après une matinée pluvieuse dans la ville, les partenaires et participants ont bénéficié d'une cérémonie riche en couleurs qui a débuté par les mots de bienvenue du DGA de l'APDNK, Junior Biswese, partenaire de Kin-Tech, suivi du discours de circonstance de la Patronne Provinciale de la Communication et Médias ensuite du lancement assuré par Charles Mbuta Muntu.

Après la cérémonie officielle, leurs excellences ainsi que leurs hôtes et partenaires ont fait le tour des différents stands des entreprises et organisations qui ont répondu présent à cette première édition de Kin-Tech.

Dans son mot de bienvenue, le Directeur général adjoint de l'Agence Provinciale pour le développement du numérique de Kinshasa, Junior Biswese a inscrit ce salon dans la droite ligne de la vision Président de la République, Chef de l'État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui a doté, depuis le mois de septembre dernier, la RDC du Plan National du Numérique à l'horizon 2023. C'est dans cette perspective que le

Gouverneur de la Ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka a mis sur pied l'APDNK, l'Agence congolaise pour le développement du numérique de Kinshasa, qui est actuellement l'unique agence provincial dans le secteur créée en RDC.

Pour sa part, la Hôte du jour, Madame Yvette Tabu a déclaré que « Kin-Tech » est le premier salon institutionnel qui place le numérique au cœur du débat dans la ville de Kinshasa. Le numérique est la nouvelle frontière du développement qui, avec le développement de la technologie, devient de plus en plus le dénominateur de tous les secteurs des développements socioéconomique, holistique et futuriste. Kin-Tech est donc, a-t-elle poursuivi, une panacée qui s'impose, une nouvelle façon de gérer et de diriger le secteur du numérique dans la ville de Kinshasa.

Pour finir, le représentant du Gouverneur de la ville de Kinshasa, Charles Mbuta Muntu a, au cours de sa prise de parole, fait appel à tous les partenaires de l'Hôtel de Ville dans ce processus consistant à ne ménager aucun effort pour créer un cadre idéal pour le développement d'une véritable économie numérique dans la ville de Kinshasa.

Les exposés sur la présentation des différentes solutions numérique ont eu lieu, juste après la visite des stands des officiels.

Et les assises de Kin-Tech de deux jours se clôturent aujourd'hui à l'Hôtel de Ville de Kinshasa.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X