Algérie/Djibouti: Djibouti - Algérie (0-4) - les "Verts" déroulent et donnent rendez-vous au Burkina Faso mardi

Alger — Pour leur retour au stade international du Caire, 28 mois après le sacre africain, l'équipe nationale de football, a déroulé vendredi face à Djibouti 4-0 (mi-temps : 3-0), en match comptant pour la 5e journée (Gr.A) des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au Qatar.

En présence de cinq éléments seulement issus de l'équipe type, en raison du remaniement effectué par le sélectionneur national Djamel Belmadi, les "Verts" ont trouvé des difficultés pour entrer dans le match, face à une équipe de Djibouti qui s'est bien comportée lors des 20 premières minutes de jeu.

Deux minutes plus tard, l'Algérie obtient un penalty provoqué par Belaïli, ce dernier s'est chargé d'exécuter la sentence, mais son tir est intercepté facilement par le portier djiboutien Innocent Mboni Hankuye.

Le sociétaire du Qatar SC s'est racheté dans la foulée (29e), en ouvrant le score sur une déviation de la tête de Bounedjah, réussissant à éliminer son vis-à-vis en pleine surface pour battre le gardien de but des "Requins".

Complétement libérés, les champions d'Afrique ont mis le pied sur l'accélérateur, multipliant les assauts, ce qui leur a permis de faire le break grâce à Benrahma (40e) d'un tir puissant à l'entrée des 18 yards. Il s'agit du premier but en sélection pour le sociétaire de West Ham (Angleterre).

Continuant à exercer un pressing constant, l'équipe nationale est parvenue à marquer le troisième but par Feghouli (42e), sur une passe décisive de Benrahma, scellant définitivement le sort de la rencontre.

Après la pause, Belmadi a apporter trois changements d'un coup, avec l'incorporation de Mahrez, Slimani, et Benayada, une manière de ménager certains joueurs, à quatre jours du dernier match des éliminatoires.

Le même scénario s'est produit lors de cette seconde période, avec une équipe algérienne qui voulait donner plus d'ampleur à sa victoire, et le Djibouti, qui s'est contenté de sauver les meubles.

Combatif à souhait, Slimani, entré en cours de jeu, est parvenu à faire parler la poudre, en clôturant de la tête le festival offensif (87e), signant pour l'occasion son 38e but en sélection, et le 7e depuis le début de ces éliminatoires.

Dans l'autre match du groupe, le Burkina Faso a été tenu en échec, à la surprise générale, par le Niger (1-1), au Grand stade de Marrakech. Un résultat qui permet aux "Verts" de s'emparer de la tête du classement avec 13 points, avec deux longueurs d'avance sur le Burkina Faso.

Les "Etalons", dos au mur, se déplaceront mardi à Blida pour défier l'Algérie, au stade Mustapha-Tchaker de Blida (17h00), pour le compte de la 6e et dernière journée des éliminatoires. Le Niger recevra le Djibouti lundi à Niamey (17h00).

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X