Afrique: Formation en chirurgie de district - Dr Xavier CRESPIN satisfait du déroulement des activités.

communiqué de presse

L'Hôpital Régional de Gitega abrite depuis quelques semaines la formation en chirurgie de base des médecins, techniciens anesthésistes et infirmiers des blocs opératoires des hôpitaux des districts de Gitega,Mutaho,Makamba, Bururi et Matana. En raison de 3 personnes par hôpital, c'est donc quinze agents des services de chirurgie de ces hôpitaux qui sont à l'école de la chirurgie pour pouvoir alléger la peine des populations qui auront désormais accès aux soins de qualité en matière de chirurgie de base.

En effet, le Burundi souffre d'un déficit assez important en terme de médecins-spécialistes. Et la chirurgie est l'un des domaines où ce manque s'observe à grande échelle surtout dans les hôpitaux de districts. La majorité des spécialistes dont dispose le pays sont basés à Bujumbura, privant ainsi les populations de l'intérieur de ces soins spécialisés. Pour parer à ce déficit et sur financement de l'Union Européenne, avec l'appui technique de l'OMS et de ses partenaires, le Ministère de la santé publique et de la lutte contre le Sida a initié ce projet de formation de médecins généralistes qui pourront désormais combler auprès des populations le vide en matière de soins chirurgicaux.

Afin de s'enquérir du déroulement de la formation, le Représentant de l'OMS, le Dr Xavier CRESPIN, s'est rendu le vendredi 12 novembre à l'Hôpital Régional de Gitega pour échanger avec les médecins en formation, les responsables du dudit hôpital et l'équipe d'encadrement des médecins. Cette visite lui a permis de toucher du doigt les conditions de déroulement de la formation et les éventuelles difficultés. Lesquelles difficultés, à en croire les participants à la formation et le Directeur de l'Hôpital centenaire, sont liées beaucoup plus à la disponibilité des intrants.

Le Dr Xavier CRESPIN, accompagné de la Responsable des Programmes de santé de la Délégation de l'Union Européenne (DUE) et de l'assistant du Ministre de la santé publique et de la lutte contre le Sida, a félicité les médecins et leur a prodigué des conseils pour qu'à la fin de leur formation, ils puissent être vraiment au service de leurs populations en mettant dûment en pratique toutes les connaissances et aptitudes à eux inculquées durant les cinq mois de formation.

Ce projet de formation en chirurgie de district est une aubaine pour les centres de santé des zones reculées et des hôpitaux de districts qui disposeront de personnel qualifié pouvant administrer des soins de qualité en chirurgie pour les populations. Un signe d'espoir donc quant aux efforts du Burundi pour parvenir à la Couverture Sanitaire Universelle.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X