Congo-Kinshasa: 250 millions de dollars de la Banque mondiale pour soutenir la réinsertion

Hafez Ghanem, vice-président de la Banque mondiale pour l'Afrique orientale et australe, et Sergio Pimenta, le vice-président régional la Société financière Internationale (SFI) pour l'Afrique, ont clôturé vendredi 12 novembre un séjour de travail de deux jours à Kinshasa. Ils ont rencontré notamment le président Félix Tshisekedi et le Premier ministre Sama Lukonde

Des échanges ont tourné autour de l'appui aux priorités stratégiques du gouvernement congolais. Dans le secteur sécuritaire par exemple, la Banque mondiale a annoncé un appui au nouveau programme de démobilisation, désarmement et réinsertion dans trois provinces du pays.

« Beaucoup de défis »

« Le Congo est un grand pays qui doit faire face à beaucoup de défis, estime Hafez Ghanem, vice-président de la Banque mondiale pour l'Afrique orientale et australe. Mais j'ai senti qu'il y a quand même la volonté politique. Et nous, en tout cas, à la Banque mondiale, nous sommes décidés à être des bons partenaires du Congo pour le soutenir et pour l'aider. Nous sommes en train de préparer un projet qui aura comme objectif la réinsertion de ces jeunes dans la vie économique. »

« Développement »

« C'est, poursuit-il, un projet de 250 millions de dollars qui couvrent les deux Kivus, Nord-Kivu et Sud-Kivu, et l'Ituri. Ce programme va être présenté au Conseil d'administration le mois prochain et donc, on a commencé à le mettre en œuvre. La solution sécuritaire, c'est important. Mais, ce n'est pas la solution à long terme. A long terme, c'est le développement. Et c'est ce que nous allons essayer de faire ».

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X