Tunisie: Le pays organisera en décembre 2021 deux Commissions Mixtes avec le Congo et la RDC

Tunis — La Tunisie organisera deux Grandes Commissions Mixtes avec la République du Congo (Brazzaville) et la République Démocratique du Congo (Kinshasa), sous la présidence du Ministre des Affaires Etrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'Etranger, Othman Jerandi.

La première se tiendra, les 3 et 4 décembre 2021 à Brazzaville et la deuxième à Kinshasa du 6 au 8 décembre, a déclaré à TAP Bouzekri Rmili, Ambassadeur de Tunisie accrédité auprès de ces deux pays.

« Ces deux commissions sont très attendues vu que les dernières sessions ont été tenues respectivement en octobre 2008 et juin 1989», a-t-il indiqué, ajoutant qu'elles devraient permettre d'enrichir le cadre juridique régissant les relations bilatérales et favoriser le développement de la coopération et des partenariats.

Selon le diplomate tunisien, les accords de partenariat qui seront signés avec la République du Congo concernent les domaines des postes, des nouvelles technologies d'information et de la communication, de l'industrie et des PMEs, outre les affaires sociales, la jeunesse, le sport et la culture. L'Agence tunisienne de promotion de l'industrie et de l'innovation et l'Agence congolaise de développement des PMEs devront, également, signer un accord de coopération. Et de rappeler qu' aucune visite de responsable tunisien n'a été effectuée à Brazzaville (Congo) depuis 2009 (le secrétaire l'état au commerce extérieur).

Du côté de la RDC, il est prévu de signer des accords dans les domaines du Transport Aérien (paraphé à Tunis le 16 avril 2018), ainsi que le renforcement de la coopération en matière de promotion sociale, et des accords de coopération dans les domaines des hydrocarbures, de la formation professionnelle et de la formation continue, outre la coopération dans le domaine du tourisme.

Il y a également d'autres projets d'accords qui sont en cours de négociation et il est possible qu'ils seront signés dans le cadre de ces deux grandes commissions mixtes.

A préciser que le ministre tunisien des affaires étrangères, Othman Jerandi, avait effectué, du 22 au 25 mars dernie,r une visite à Kinshasa à la tête d'une grande délégation d'hommes d'affaires et au cours de laquelle il a présidé avec son homologue congolais la 3ème session du forum économique tuniso-congolais.

La visite du chef de la diplomatie tunisienne en RDC, est la première du genre depuis plus de 40 ans, alors que celle effectuée, en 2012, par l'ancien président de la République Moncef Marzouki (2011/2014), s'inscrivait dans le cadre de sa participation à la 14ème session du Sommet de la Francophonie et non dans un cadre bilatéral.

D'après l'ambassadeur tunisien, la RDC pourrait constituer le plus grand marché africain pour les Tunisiens, d'autant plus qu'elle importe la plupart de ses besoins en denrées alimentaires, malgré une importante superficie agricole de 80 millions d'hectares.

La RDC, deuxième plus grand pays africain en termes de superficie après l'Algérie, partage ses frontières avec 9 pays, ce qui lui permet de devenir une plate-forme régionale, estime Rmili, ajoutant que la première communauté d'étudiants africains en Tunisie est originaire de ce pays de l'Afrique centrale (plus de 4000 étudiants).

La valeur des exportations de la Tunisie vers Kinshasa a dépassé les 21 millions de dollars, en 2020, soit environ 57 millions de dinars. Un nombre important de congolais a choisi la Tunisie pour les soins médicaux.

Quant à la République du Congo, elle est classée troisième économie dans la zone CEMAC (Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale). Pays riche en ressources naturelles, le Congo possède d'importantes réserves de pétrole et un potentiel minéralier dont un gisement de fer classé parmi les plus grands d'Afrique occidentale et centrale.

L'industrie minière du Congo Brazzaville comprend également la production de ciment, de potasse, de diamant et de l'or. Plusieurs sociétés tunisiennes ont gagné des appels d'offres d'infrastructures dans ce pays à l'instar de « STEG International »

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X