Burkina Faso: Détachement de gendarmerie d'Inata - Une attaque terroriste fait de nombreux morts

A man on a motorcycle drives by a burnt-out car in the northern region of Burkina Faso in June 2019.

En matière de lutte antiterroriste, ce week-end écoulé aura été particulièrement sanglant. En effet, dans la seule journée d'hier dimanche 14 novembre 2021, les forces du mal ont perpétré 3 attaques sur notre territoire.

La première a été l'assaut lancé contre le camp militaire d'Inata dans le Soum, à 5h du matin. Après 2 heures de résistance, l'ennemi a pris le contrôle de la base. Hier jusqu'au moment du bouclage, aucun bilan officiel n'était disponible, pas même dans le communiqué lapidaire de la Direction de la communication de l'armée, parvenu à notre rédaction. Selon le bilan, qui serait malheureusement provisoire, 6 FDS sont tombés sur place et plusieurs autres sont portés disparus. D'autres sources beaucoup plus alarmantes parlaient même de plusieurs dizaines de victimes.

La deuxième attaque a, quant à elle, visé le détachement de Kelbo hier à 9h ; heureusement, les VDP et FDS y ont opposé une résistance farouche et repoussé les assaillants. Bilan provisoire : quelques blessés légers.

La troisième a été menée dans la nuit du 13 au 14 novembre par des individus armés qui ont pris d'assaut le camp Garsi en construction à Tomikorosso (Mangodara). Il est fait état de matériels incendiés dont des groupes électrogènes, une bétonneuse et des sacs de ciment.

De tout cela, l'émission spéciale de RTB avec le ministre de la Défense, Aimé Barthélémy Simporé, et son collègue de la Sécurité, Maxime Koné, initialement prévue pour hier dimanche à 21h, a été reportée sine die.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X