Congo-Kinshasa: Assemblée nationale - Le projet de loi de finances déclaré recevable

Les explications du ministre du Budget notamment sur l'opportunité et la nécessité du collectif budgétaire ont convaincu les députés.

Au cours de la plénière du samedi 13 novembre à l'Assemblée nationale, les députés nationaux ont déclaré recevable le projet de loi de finances rectificative exercice 2021.

Cela fait suite aux explications et réponses du ministre du Budget, Aimé Boji, venu répondre aux préoccupations des élus du peuple liées à l'opportunité et à la nécessité du collectif budgétaire, à l'inadéquation entre les ressources d'Etat et le potentiel réel du pays, de la question relative aux budgets annexes et comptes spéciaux, ainsi que la décentralisation budgétaire.

S'agissant de l'opportunité de l'actuel collectif budgétaire, il a relevé que la démarche du gouvernement vise à réajuster les agrégats économiques et à redéfinir la trajectoire des finances publiques au regard des récentes évolutions de la situation socio-économique du pays.

Quant aux inquiétudes soulevées au sujet de faibles ressources du pays au regard de son énorme potentiel, le ministre du Budget a promis la poursuite des réformes et le renforcement de la patrouille financière de l'Inspection générale des finances (IGF).

Par ailleurs, pour ce qui concerne les revendications sociales, Aimé Boji a expliqué qu'une grande partie de la plus-value du collectif budgétaire était affectée à l'amélioration des conditions sociales des travailleurs du secteur public notamment les enseignants, les médecins et autre personnel de santé.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X