Afrique: RDC - Bénin - Arbitrage, le gros coup de gueule de Jodel Dossou

Jodel Dossou n'a pas caché sa colère à l'issue de l'élimination du Bénin de la course pour Qatar 2022. A la fin de la rencontre, l'attaquant a haussé le ton au sujet de l'arbitrage en Afrique.

Après le sélectionneur Michel Dussuyer, c'est au tour de Jodel Dossou de commenter l'action sur le pénalty accordé à la RDC. Un pénalty, qui n'existe pas selon lui.

« Non il n'y a pas penalty. Il faut arrêter. Les arbitres en Afrique commencent à faire du désordre. On a subi la même chose face à la Sierra Leone. Dans un match aussi décisif, que les arbitres de ce niveau commencent à faire des choses comme ça, franchement c'est une honte pour l'Afrique. A un moment donné il faut que la CAF et la FIFA prennent leurs responsabilités vis-à-vis de ces fléaux qui ne font que perdurer. ça fait reculer le football africain. En Europe, on ne verra jamais ça » a pesté l'attaquant à la fin de la rencontre.

Sur l'action elle-même, le joueur de Clermont Foot reconnait, « Il y a contact mais c'est un duel ». Sauf que l'arbitre Eric Otogo-Castane a jugé que ce contact était suffisant pour être considéré comme une faute. .

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X