Cote d'Ivoire: Africa Sports - Assemblée générale les textes adoptés avec des modifications

Dernère publication 16/11/2021 à 01:46 min

Sur convocation du Comité de normalisation de l'Africa Sports d'Abidjan, les grands électeurs désignés pour participer à l'assemblée générale ont adopté les statuts et règlement intérieur après avoir apporté des modifications. C'était le dimanche 14 novembre 2021 au Palm Club de Cocody.

Les modifications apportées portent essentiellement sur les conditions d'éligibilité et le collège électoral. Sur la question relative à la caution figurant comme l'un des critères d'éligibilité, l'assemblée a rejeté la proposition du comité de normalisation de l'Africa qui est de 20 millions FCFA non remboursables . Elle a opté pour 10 millions FCFA non remboursables. Pour ce qui est du collège électoral avec 42 grands électeurs, l'assemblée a demandé à l'élargir notamment au niveau des supporters afin de prendre en compte les comités de supporters de l'intérieur du pays. Les nouveaux textes ont été adoptés à 38 contre 42.

Doré Lacina, Kuyo Tea Narcisse, Koné Cheick Oumar tous des anciens dirigeants du club vert et rouge ont répondu présents à l'invitation de Yves Zogbo Junior, président du CONOR-Africa Sports. Koné Cheick Oumar et Doré Lacina qui ont pris une part active dans les travaux ont demandé la mise en place d'un comité de transition.

Sur cette question relative à la mise en place d'un comité de transition, Yves Zogbo Junior a donné la position du Conor-Africa.

" Ce sera après la phase de l'élection. On veut un président. Quelle sera sa mission autour de son bureau, autour de ce que les Membres associés décideront, cela reste un problème interne à l'Africa Sports. La faîtière n'est pas obligée d'entendre parler d'un président de transition. On veut un président. Il reviendra aux membres associées de lui donner sa feuille de route sur les modalités de gestion", a réagi le président du Conor-Africa Sports.

Il s'est réjoui de l'ambiance qui a prévalu durant ces 5 heures de travaux. " L'essentiel était de retrouver l'esprit d'apaisement. Contrairement à ce que beaucoup prétendent, le Conor Africa Sports ne venait pas en belligérance, on venait en proposition. Nous avons soupesé les différents statuts et on a recherché le consensus autour des éléments majeurs. Les échanges ont été parfois houleux, mais dans le strict respect des hommes. Nous avons donc sorti l'essentiel. L'essentiel, c'est que nous Conor nous devons être dans le bon timing des dates qui nous ont été imposées et à Africa Sports et ses membres de nous faire des propositions pour qu'à la prochaine AG élective on ait le nom du président qui conduira aux destinées de l'Africa Sports. Pour ce que j'ai vu, je suis soulagé, je reste convaincu que l'esprit Africa est là ».

Après cette assemblée générale, le prochain rendez-vous est prévu pour le 28 novembre 2021 pour l'élection du nouveau président de l'Africa Sports d'Abidjan. Ce qui mettra fin à la mission du Conor-Africa Sports.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X