Gambie: La Commission Electorale Indépendante prévient les candidats que les attaques personnelles, les insultes et autres formes de calomnies ne sont pas autorisées

Panneau "Bienvenue en Gambie" à Banjul.
18 Novembre 2021

La Commission Electorale Indépendante (IEC) a annoncé que les candidats ne sont pas autorisés à lancer des attaques personnelles ou à proférer des insultes et calomnies contre les autres candidats.

Dans un communiqué de presse, l'organe électoral déclare: « Les candidats sont autorisés à propager leurs messages dans le but de révéler leur manifeste et programmes de campagne au public. »

La Commission Electorale Indépendante a déclaré que la campagne des candidats présidentiels est sujette aux règles relatives aux médias et au code de l'éthique de campagne de la Commission Electorale Indépendante.

« Les partis politiques et candidats ont le droit de faire campagne et ont accès aux médias (Services de Radio et de Télévision Gambiens). Chaque candidat est alloué 10 minutes pour les allocutions politiques et vingt minutes pour les faits marquants de leur campagne. »

La Commission Electorale Indépendante a noté que les messages diffusés dans les médias publics et privés doivent être conformes à la disposition correspondante concernant la campagne électorale. La Commission a également déclaré que les organes de media ne doivent ni diffuser ni publier des discours inconvenants, incendiaires, diffamatoires ou qui transgressent les règles relatives aux médias concernant la campagne électorale.

« Les candidats et leurs partisans sont par conséquent rappelés qu'au de-là de la campagne électorale officielle, aucune autre forme de meeting ou de rassemblement politique relative à la campagne présidentielle en cours sera organisée sans l'autorisation préalable de la Commission Electorale Indépendante » a poursuivi le communiqué.

Pétitions contre la Commission Electorale Indépendante

Dans un autre communiqué, la Commission Electorale Indépendante a annoncé que la commission électorale a reçu les pétitions du Dr Ismaila Ceesay de l'Alliance Citoyenne, de Joseph Henry Gomez et des autres candidats indépendants dont les candidatures ont été rejetées.

Il est à rappeler que suite au dépôt des dossiers de candidature, la Commission Electorale Indépendante a rejeté les candidatures de 15 postulants car ils n'ont pas rempli les critères de nomination. Cependant, deux des 15 postulants dont les candidatures ont été rejetées ont déposé des pétitions contre l'organe électoral.

A cet égard, la Commission Electorale Indépendante déclare: « La Commission Electorale Indépendante a instruit à ses avocats, Messieurs Kebba Sanyang et Malick H.B. Jallow, de défendre la décision de rejet de candidature de la Commission contre les pétitions invoquées devant la Haute Cour de Justice. La Commission respectera et se conformera au verdict de la procédure judiciaire. »

Dans la même veine, la Commission a réaffirmé son attachement à l'organisation d'une élection libre, transparente et crédible tout en sollicitant la collaboration continue de tous les partis politiques, candidats, partisans, partenaires et acteurs ainsi que du public.

Mr Darboe affirme que la politique ne doit être une source de division pour les Gambiens

La Commission Nationale des Droits de l'Homme exprime ses préoccupations concernant les déclarations du Président Barrow et de Mr Darboe

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X