Afrique: La cherté de la vie au Gabon toujours d'actualité

18 Novembre 2021

Pour pallier un tant soit peu aux problèmes qui alourdissent le panier de la ménagère et principalement l'augmentation du prix d'huile, le Porte-Parole de la Présidence Jessy Ella Ekogha a annoncé lors de sa conférence de presse, tenue le 17 novembre 2021, que très prochainement 3 000 tonnes d'huiles seront importées au Gabon.

L'impact des crises sanitaire et économique continue de peser sur les ménages. Les prix des denrées alimentaires ne cessent d'augmenter, et ce, malgré le numéro vert (8085) mis à la disposition des populations par la DGCC (Direction générale de la concurrence et de la consommation) afin de dénoncer les abus de certains opérateurs économiques.

Le prix du bidon d'huile par exemple est passé en un laps de temps de 4 500 à 7 500 fcfa. L'huile fait pourtant partie de ces produits de première nécessité dont le prix est censé rester fixe. Mais la crise sanitaire a conduit à une baisse de la productivité. Certains grossistes en ont profité pour flamber les prix de ce produit à leur avantage.

Jessy Ella Ekogha a évoqué cette question en indiquant les solutions envisagées par le gouvernement. « Pour régler cette situation, il y a eu un travail avec le principal producteur d'huile au Gabon pour un retour à la normale qui devrait se faire d'ici la fin de l'année. Mais il y a aussi une autorisation spéciale d'importation de 3 000 tonnes d'huiles pour répondre aux besoins de la population ».

Rien de plus n'a été mentionné concernant ces produits, pas non plus à quel prix ils seront revendus dans les commerces aux populations. Mais le Porte-Parole de la Présidence n'a pas manqué de rappeler la volonté des autorités de tout mettre en œuvre pour améliorer les conditions de vie des Gabonaises et des Gabonais.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X