Cote d'Ivoire: Festival cine droit libre Abidjan 2021 (13E EDITION) - Le film « Massoud » pour le clap d'ouverture

19 Novembre 2021

"Quel futur pour nos enfants ?» C'est le thème de la 13e édition du festival Ciné droit libre qui a ouvert ses portes, le mercredi 17 novembre, au Goethe-Institut à Cocody-Abidjan. C'est par la projection du film « Massoud », suivi d'un débat sur la radicalisation des jeunes et l'extrémisme violent que le premier clap de ce festival a été donné. Dans le déroulé, l'édition se penchera sur la condition des tout-petits à travers ce thème, un choix fait à dessein, «pour dénoncer les actes de violation des droits de l'enfant», selon Yacouba Sangaré, Coordonnateur du festival.

Cette 13e édition donnera lieu à une kyrielle d'activités au nombre desquelles un Master class, les 18 et 19 novembre, sur les techniques pour écrire et réaliser un film documentaire, sur un sujet sensible, qui sera animé par le réalisateur tchadien Emmanuel Rotoubam M'Baïdé, venu spécialement de Ouagadougou pour l'occasion.

Un panel sur la lutte contre le travail des enfants dans la cacaoculture, à l'Institut Français, le jeudi 18 novembre de 14h à 17h, un atelier d'éducation des populations des quartiers défavorisés aux droits de l'Homme à Yopougon Koweït et Cocody-Gobelet, un concours de slam, une soirée spéciale sur la migration et les droits humains à Bingerville précisément au Terrain Sicogi, le vendredi 19 novembre à partir de 18h30, la célébration de la journée internationale de l'enfant, le 20 novembre, en deux phases.

Une première, dans la matinée, de 9h à 12h au Musée des cultures contemporaines Adama Toungara d'Abobo, avec au programme des animations et une projection de films. Et la seconde phase, au Goethe-Institut, de 15h à 17h, avec en toile de fond une projection-débats, des animations, des jeux et un concert de Jarafro Kids, l'orchestre d'enfants musiciens talentueux.

Un concert de clôture avec en attraction, le samedi 20 novembre 2021, le groupe de Vivi Makado, la Reine du Tématé Jazz. Il y aura surtout, quatre soirées thématiques organisées principalement au Goethe-Institut, selon un programme alléchant qui retiendra l'attention de tous.

Plusieurs personnalités ont rehaussé la cérémonie d'ouverture de leur présence notamment SE Mme Anne-Lugon, Ambassadeur de la Suisse en Côte d'Ivoire, Zacharie Thonon, représentant SE Mme Yvette Daoud, ambassadeur du Royaume des Pays-Bas en Côte d'Ivoire, Rainer Hauswirth, directeur général du Goethe-Institut et plusieurs responsables d'associations et d'ONG des droits de l'Homme. Aujourd'hui, les Cours secondaires méthodistes (Cocody-Angré), Cours secondaires protestants (Cocody), le terrain de Bingerville et l'Institut Goethe (Cocody) abritent des projections de films suivies de débats.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X