Congo-Brazzaville: Dette intérieure - Jean Daniel Ovaga entend poursuivre les négociations avec le gouvernement

Le nouveau responsable de l'Union nationale des opérateurs économiques du Congo (Unoc), Jean Daniel Ovaga, s'est fixé plusieurs objectifs parmi lesquels la poursuite des négociations avec le gouvernement en vue de l'apurement de la dette intérieure.

" J'aurai la charge, la priorité, de veiller à ce que la dette intérieure qui continue à immobiliser et appauvrir les opérateurs économiques congolais puisse trouver une solution juste et équitable ", a déclaré le président de l'Unoc, lors d'une réunion avec les membres du bureau.

Outre la question relative à la dette intérieure, Jean Daniel Ovaga a pris l'engagement de contribuer à un dialogue social constructif; d'œuvrer à la mise en œuvre de l'assurance maladie universelle dès 2022; de promouvoir et développer une politique de formation continue, notamment à l'endroit des entrepreneurs.

L'Unoc souhaite se concentrer sur la mise en œuvre du plan consacré à l'intégration du Congo dans la zone de libre échange continentale africaine car, selon le président de cette plateforme, il s'agit de passer d'une économie de consommation à une économie de production.

" Les conditions de réussite de ce nouveau départ de l'Unoc nécessitent un changement de mentalité au niveau des gouvernants et adhérents ", a conclu le président de l'Unoc.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X