Gambie: L'Organe de Supervision des Elections constate l'utilisation des ressources de l'état durant la campagne présidentielle

23 Novembre 2021

L'Organe de Supervision des Elections (EWC) a révélé que ses observateurs ont constaté ou ont reçu des rapports concernant l'utilisation des ressources de l'état durant la présente campagne présidentielle.

Les observateurs dans vingt-deux des 53 circonscriptions électorales du pays ont constaté ou ont reçu des rapports concernant l'utilisation des ressources de l'état, notamment les véhicules du gouvernement, pendant la campagne électorale des candidats " a déclaré le Président des Ambassadeurs de la Paix (PAG), Mr Baboucarr Sambou, au nom de l'Organe de Supervision des Elections (EWC) lors d'une conférence de presse le vendredi dernier.

Cependant, Mr Samboe a refusé de divulguer l'identité exacte du candidat s'adonnant à de telles pratiques lorsqu'il lui a été demandé de donner des précisions sur le candidat présidentiel qui utilise les ressources de l'état durant cette campagne présidentielle.

La Commission de Supervision des Elections comprend l'Organisation des Ambassadeurs de la Paix de la Gambie (PAG), ACTIVISTA et le Parlement National de la Jeunesse (NYP). Cette commission est l'organe de décision en ce qui concerne les questions relatives au plan de supervision de l'élection présidentielle 2021. L'Organisation des Ambassadeurs de la Paix de la Gambie (PAG) est l'organisation qui remplit les fonctions de secrétariat de la commission.

L'organe de supervision des élections a procédé au déploiement de 53 observateurs électoraux qualifiés sur toute l'étendue du territoire national afin de superviser la campagne électorale des candidats. Un observateur électoral a été déployé dans chaque circonscription électorale en vue de veiller sur la période électorale et les préparatifs de la Commission Electorale Indépendante (IEC) tout en conduisant des campagnes de sensibilisation et d'éducation civique des électeurs.

Dans la même veine, Mr Samboe a également affirmé que 13 des 53 observateurs électoraux ont constaté ou ont reçu des rapports concernant des candidats faisant des dons en espèces ou en nature à leurs partisans.

" Certains observateurs ont déclaré avoir reçu des rapports concernant quelques cas d'achat de cartes d'électeurs " a-t-il ajouté.

Concernant les préparatifs de la Commission Electorale Indépendante

Le directeur de l'Organisation des Ambassadeurs de la Paix (PAG) a déclaré que 30 des 53 observateurs électoraux ont déclaré qu'ils ont constaté ou reçu des rapports selon lesquels la Commission Electorale Indépendante a lancé les préparatifs de l'élection présidentielle du 4 décembre dans leurs régions.

Concernant l'Education Civique des populations

Mr Sambou a déclaré que 35 des 53 observateurs électoraux ont également témoigné que la Commission Electorale Indépendante, le Conseil National de l'Education Civique (NCCE) et les Organisations de la Société Civile (CSOs) ont mené des campagnes d'éducation civique et de sensibilisation des électeurs a l'intention des femmes, des jeunes et des personnes handicapées.

Il a promptement ajouté que 18 des 53 observateurs électoraux ont témoigné qu'ils n'ont pas constaté ou reçu de rapports concernant l'organisation d'une campagne de sensibilisation dans leurs régions. Il a poursuivi pour dire qu'une partie des observateurs électoraux concernés a été déployée dans la région de Mansakonko tandis que l'autre moitié de ces observateurs a été déployée dans la région de Brikama.

Concernant les violences électorales, il a déclaré: " Un observateur électoral a témoigné que trois électeurs ont été violemment agressés au cours d'un rassemblement de campagne électorale. "

" Dans une autre instance, un observateur a témoigné qu'une partisane d'un parti politique a été l'objet de menaces, et ce, pour avoir apporté son soutien à un autre parti politique. "

L'Organe de Supervision des Elections a recommandé à la Commission Electorale Indépendante (IEC) et à la Commission Inter-Parti (IPC) une supervision rigoureuse des activités des partis politiques en vue de s'assurer de leur adhésion au Code de Conduite et au Code d'Ethique de la Campagne Electorale.

La commission a également recommandé à la Commission Electorale Indépendante (IEC), au Conseil National de l'Education Civique (NCCE) et aux Organisations de la Société Civile (CSOs) de redoubler d'efforts pour l'éducation civique et la sensibilisation des électeurs sur toute l'étendue du territoire national avant le 4 Décembre.

Les Etats Unis promettent un soutien financier de 25 millions de dollars pour la mise en œuvre de reformes, notamment dans le secteur de l'électricité

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X