Afrique de l'Ouest: Trois pays engagés dans des patrouilles conjointes pour la sécurité maritime dans le golfe de Guinée

Cotonou — Le Bénin, le Togo et le Nigeria se sont engagés depuis lundi, à la base navale de Cotonou, dans une opération conjointe de sécurisation dans le golfe de Guinée, a-t-on appris d'un communiqué gouvernemental publié mardi.

L'opération conjointe vise principalement le contrôle coordonné de la zone "E" de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), regroupant le Togo, le Niger, le Nigeria et le Bénin, en vue d'assurer la sûreté et la sécurité maritimes, selon la même source.

"L'opération se concentrerait sur des activités de routine dans le cadre des fonctions de police en mer afin de priver les pirates et autres criminels maritimes de la liberté d'action", souligne le communiqué.

En 2020, 95% des enlèvements maritimes mondiaux ont été enregistrés dans le golfe de Guinée selon le Bureau maritime mondial. Avec plusieurs groupes armés opérant notamment dans le Delta du Niger, le Nigeria, selon certains experts, constitue une forteresse de retranchement des assaillants.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X