Mali: Report sine die des "assises nationales" préalables aux élections

Une vue de Bamako, Mali avec le fleuve Niger en arrière-plan.

Bamako — Les "assises nationales" qui devaient se tenir en décembre au Mali, à l'issue desquelles la date des élections était censée être fixée, ont été reportées sine die, a annoncé mardi la structure chargée de leur organisation.

L'organisateur officiel de ces assises a informé dans un communiqué "qu'en raison des concertations entamées avec les forces vives de la nation en vue de trouver le consensus le plus large possible pour la participation la plus inclusive, les dates des Assises nationales de la Refondation ont été décalées".

Le Premier ministre malien, Choguel Kokalla Maïga, insiste sur la tenue de ces Assises pour décider des suites de la transition. Dans plusieurs interviews, il a notamment fait primer leur tenue sur la tenue d'élections censées garantir un retour à un pouvoir civil.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X