Congo-Kinshasa: En tête-à-tête de plus d'une heure à Kinshasa - Tshisekedi-Hakainde - Les relations bilatérales entre la RDC et la Zambie réchauffées

Cela fait presque 7 mois depuis la toute dernière visite d'Etat d'un Président zambien en République Démocratique du Congo. Aux commandes de son pays depuis le mois d'août dernier, le Président Hakainde Hichilema était l'hôte de marque de son Homologue congolais, Félix Tshisekedi, hier, mardi 23 novembre 2021, au Palais de la Nation, après son atterrissage à l'aéroport international de Ndjili où il a été accueilli par le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge.

Au cours de leur tête-à-tête à huis-clos, le Président Félix Tshisekedi et le zambien Hakainde Hichilema ont échangé sur des projets communs dans le cadre du raffermissement des relations bilatérales entre leurs pays respectifs. Ils ont abordé, entre autres, la problématique du contentieux frontalier, les échanges économiques ainsi que la mise en commun des énergies et moyens dans la construction des voiries entre la RDC et la Zambie. Par la même occasion, les deux Chefs d'Etat ont passé en revue la tenue de DRC-Africa Business Forum 2021 qui s'ouvre aujourd'hui à Kinshasa.

A l'issue de leurs échanges fraternels, les deux Présidents étaient devant la presse pour expliquer le symbolique de leur rencontre et faire la lumière sur les sujets abordés. A en croire le Chef de l'Etat congolais et Président en exercice de l'Union Africaine, la visite de son Homologue zambien, Hakainde Hichilema, s'inscrit dans le cadre des relations de bon voisinage qu'entretiennent, depuis plusieurs années, la Zambie avec la République Démocratique du Congo.

Abordant la problématique du contentieux frontalier entre les deux pays, le Président Félix Tshisekedi a annoncé le lancement, dans les tout prochains jours, des travaux de la commission mixte. Il sera question, d'après lui, de désigner des experts qui vont aller dans les détails pour décanter cette affaire. En ce qui concerne les échanges économiques, le Président de la République a souligné la nécessité de régulariser le trafic du post-frontalier de Kasumbalesa pour permettre, éventuellement, le trafic des biens de consommation.

Quant à la mise en commun des énergies, d'après sa clarification, la RDC et la Zambie devront mettre le cap sur la construction des routes d'intérêt commun. Enfin, pour ce qui est des assises de " DRC-Africa Business Forum 2021", Félix Tshisekedi a fait noter la nécessité, pour la RDC et la Zambie, d'avoir des stratégies communes par rapport aux matières précieuses qui sont des minerais stratégiques dans la fabrication des batteries électriques.

"Cher frère, Monsieur le Président, je vous souhaite la bienvenue, vous êtes ici au Congo comme chez vous. D'ailleurs, il connait très bien le Katanga, il s'y est rendu à plusieurs reprises. (... ), c'est déjà un congolais tel qu'il est là. Il n'y a aucun problème", a déclaré le Président Félix Tshisekedi, au terme de son intervention, comme pour démontrer à son Homologue Hakainde Hichilela, qui va prendre part aux travaux de DRC--Africa Business Forum 2021, l'hospitalité qui caractérise la République Démocratique du Congo.

Le Président zambien a indiqué, pour sa part, que la République Démocratique du Congo et la Zambie forment une famille. C'est dans ce cadre qu'il a choisi Kinshasa comme sa première destination après avoir pris les commandes au mois d'août de l'année en cours. Dans ce même cadre, il a rassuré de sa détermination à pérenniser les relations qu'entretient son pays avec la RDC. Ainsi, il a promis de mettre un terme aux problèmes frontaliers entre la RDC et la Zambie.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X