Cameroun: Parc de justice d'Ebolowa - Un lieu de plaisance

Rien de mieux qu'une bonne petite ballade, agrémentée par de multiples monuments anciens, qui rappellent l'histoire du pays.

Avez-vous l'habitude, lors de vos passages à Ebolowa, de découvrir les lieux de loisirs de la ville ? Si oui, vous connaissez certainement le Parc de la justice. Depuis le dernier comice agropastoral d'Ebolowa, le site, situé entre les services du gouverneur et le palais de justice, a changé de physionomie. Les passerelles sommaires qui, jadis, servaient de raccourcis aux passants ont été littéralement transformées, laissant place à des couloirs pavés, bordés de fleurs et bien tracés.

Ici, les jeunes filles et femmes vont souvent admirer des monuments historiques. Le monument du général Leclerc réhabilité trône, éclatant d'une blancheur digne d'un conte de fées. Non loin, on peut apercevoir un monument tout aussi blanc, construit par les administrateurs de colonies Martin et Cefdrue de 1930 à 1933. A l'intérieur, un autre monument représentant un bambin prenant son bain, entouré de têtes de chevaux. Les bancs publics et le calme des lieux invitent à venir se ressourcer, s'abreuver de cette histoire, dans ce cadre majestueux et beau.

Les populations de la capitale régionale du Sud, en bonne place les jeunes filles et autres femmes adultes, n'hésitent jamais à immortaliser leur passage en ces lieux, d'un charme tout particulier. Les sportifs de circonstance et les touristes profitent, eux aussi depuis près de cinq ans, de la beauté du site. En cette période de vacances, le parc ne désemplit pas. Le soir un vent doux couvre l'espace, où des aventuriers peuvent se laisser aller dans une espèce de douceur bienfaisante. Les habitués ne s'y privent plus.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X