Afrique: BSV et un groupe d'experts lancent une campagne de sensibilisation à l'occasion de la Semaine mondiale de sensibilisation aux antimicrobiens

25 Novembre 2021
communiqué de presse

Abuja, Nigeria — BSV fournit des conseils d'expert et sensibilise le public à quelques mesures simples pour contrôler la propagation de la résistance antimicrobienne

La Dre Nubwa Medugu, consultante en microbiologie clinique au National Hospital d'Abuja, indique que les médecins doivent prescrire à leurs patients un antibiotique approprié, à la dose appropriée et pour l'indication appropriée. Il a été constaté que de plus en plus de personnes prennent des antibiotiques sans ordonnance.

L'utilisation d'antibiotiques sans avoir reçu d'ordonnance de la part d'un médecin peut non seulement donner lieu à des infections qui sont difficiles à traiter, mais aussi contribuer au nombre croissant de " superbactéries ". Par ailleurs, la consommation d'antibiotiques inappropriées peut entraîner une multitude d'effets indésirables, notamment une complication des maladies, un prolongement de la période de convalescence, des hospitalisations plus fréquentes ou plus longues, des visites plus fréquentes chez le médecin et des traitements plus coûteux.

Puisqu'il vaut mieux prévenir que traiter les infections, les personnes sont invitées à prendre des mesures de précaution, par exemple tousser dans un mouchoir, puis s'en débarrasser immédiatement et se laver les mains. Les gens doivent impérativement prendre conscience du fait que les antibiotiques ne constituent pas un remède à toutes les maladies ou infections et qu'ils peuvent même aggraver la situation dans de nombreux cas. Chaque personne peut prendre des mesures pour éviter qu'elle ou ses proches ne contractent des infections résistantes aux antibiotiques. Toutefois, pour une longue et saine vie, ceux qui contractent ce type d'infection doivent consulter un médecin afin de recevoir le traitement approprié.

En outre, le Dr Adewuyi Gbolagade suggère que les patients peuvent être tentés d'arrêter de prendre un antibiotique lorsqu'ils se sentent mieux. Selon le Dr Gbolagade, cette pratique est mauvaise, car chaque antibiotique prescrit dans le cadre d'un traitement particulier doit être pris pendant la durée indiquée afin de guérir la maladie. Le fait de ne pas se conformer à une prescription peut conduire les patients à devoir recommencer leur traitement par la suite et faciliter la propagation de propriétés antibiorésistantes parmi les bactéries nuisibles. Les patients doivent donc prendre l'antibiotique qui leur est prescrit pendant toute la durée indiquée dans leur prescription.

Par ailleurs, les patients peuvent eux-mêmes réduire le développement de la résistance aux antibiotiques en évitant d'utiliser des antibiotiques en l'absence d'indications précises. Cette mesure de précaution les aidera à éviter de contracter des infections bactériennes qui nécessitent un traitement antibiotique. Les patients doivent également respecter les doses prescrites par leur médecin et éviter de réutiliser les antibiotiques restants pour traiter une maladie ultérieure. De même, il est imprudent et dangereux de prendre des antibiotiques prescrits à un autre patient pour le simple fait que les deux cas se ressemblent.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X