Madagascar: Candidats aux postes d'Ambassadeurs - Entretien final avec le président de la République

Deux semaines après le lancement de l'appel à candidature pour les postes d'Ambassadeurs et Représentants de Madagascar auprès des autres Etats et Organisations internationales, aucune information ne filtre sur le nombre de postulants, encore moins sur leur identité.

Ceux qui rêvent de devenir Ambassadeur ont jusqu'au vendredi 02 décembre 2021 à 14 heures pour envoyer à l'adresse masoivoho@diplomatie.gv.mg sous forme de document digital unique leurs dossiers de candidature. Lesquels sont composés entre autres pièces, d'un C.V et d'une lettre de motivation signée et datée portant l'objet (candidature au poste d'Ambassadeur) adressée à Monsieur le Ministre des Affaires Étrangères de la République de Madagascar.

Compétences. Bac + 5 ou diplômé de l'ENAM, ENMG, IMATEP... ; 10 années d'expérience ; culture générale suffisante en matière de diplomatie, relations internationales, géopolitique, sciences politiques ; fortes compétences en matière de partenariat, de gestion du personnel et de mobilisation de ressources ; pratique courante du français et de l'anglais. Une troisième langue des Nations Unies serait un atout ; capacité de négociation élevée dans les négociations internationales, les concertations, les médiations et l'arbitrage des conflits ; capable de mener une équipe et de prendre des décisions, surtout en période de crise.

Nationalité malagasy. En plus d'un casier judiciaire vierge et d'avoir un certificat de nationalité malagasy, le fait de remplir tous les critères énumérés ci-dessus est une condition nécessaire mais pas suffisante pour devenir Ambassadeur. Le dernier mot appartient à Iavoloha, conformément à l'article 57 de la Constitution qui dispose que " le Président de la République accrédite et rappelle les Ambassadeurs et les Envoyés extraordinaires de la République auprès des autres Etats et des Organisations internationales ". C'est presque du copier-coller de l'article 14 de la Constitution de la Vème République française qui stipule que " le Président de la République accrédite les Ambassadeurs et les Envoyés extraordinaires auprès des puissances étrangères ".

Domaines réservés. À l'Elysée comme à Iavoloha, la diplomatie fait partie des " domaines réservés " du chef de l'Etat quand bien même cette théorie ne serait pas inscrite expressément dans la loi fondamentale mais résulte de l'usage. C'est le Président qui donne les grandes inflexions de la politique étrangère du pays. Ceci expliquant cela, les Ambassadeurs doivent être sur la même ligne diplomatique que celui qui les a nommés à leurs postes. On croit d'ailleurs savoir que les candidats retenus ou présélectionnés passeront un entretien final avec le président de la République, quoique cela ne soit pas mentionné dans l'appel à candidatures.

Son Excellence. En plus de cette sorte d'" entretien d'embauche ", la nomination d'un Ambassadeur dépend de la réponse à la demande d'agrément adressée par note verbale au pays d'accréditation. Une fois agréé et nommé, la dernière étape consiste en la présentation des lettres de créance qui confère à l'Ambassadeur l'immunité et les privilèges liés à son rang, en vertu des conventions internationales régies par la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques. Il aura alors droit au prédicat " Son Excellence " même si à Madagascar et pour ses collaborateurs, il sera appelé " Monsieur l'Ambassadeur ".

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X