Madagascar: Incendie au CNRIT Fiadanana - Des années de recherches parties en fumée

Un coup dur pour le monde de la recherche scientifique et de l'enseignement supérieur malgache. Un incendie s'est déclaré dans le bâtiment commun du Centre National de Recherche Industrielle et Technologique (CNRIT) et du Centre National de Recherche Environnementale (CNRE) vers 3h30, hier matin.

Les informations relayées par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (Mesupres) déplorent de lourdes pertes matérielles, mais surtout des pertes de recherches inestimables. Entre autres, une salle de bibliothèque, deux laboratoires de recherche, trois bureaux des chercheurs et cinq salles de stockage de matériel. " La destruction de la salle de bibliothèque constitue une perte énorme tout comme les bureaux des chercheurs qui contenaient des travaux de recherche ", nous a confié Heriniaina Ramanankierana, Directeur général de la Recherche scientifique auprès du Mesupres.

Pour le moment, la cause avancée serait un court-circuit qui se serait déclenché dans une pièce du bâtiment. Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique note également que les enquêtes sont en cours. En attendant leurs résultats, la recherche scientifique malgache, qui connaît un développement lent à cause du manque de volonté politique pour booster le secteur, a pris un sacré coup avec cet incendie.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X