Afrique de l'Ouest: Projet gazier "Greater Tortue Ahmeyim" Mauritanie-Sénégal - Le réseau interparlementaire plaide la préservation des intérêts communs et la protection de l'environnement

25 Novembre 2021

Le 2ème dialogue parlementaire de haut niveau projet gazier " Greater Tortue Ahmeyim " Mauritanie-Sénégal qui s'est tenu les 20 au 21 novembre dernier à Nouakchott a servi de cadre aux deux délégations pour échanger sur l'amélioration des modalités d'exploitation du gisement du gaz commun entre la Mauritanie et le Sénégal ainsi qu'aux effets des effets de la Covid-19 sur les transformations de l'énergie sur le projet et sa gestion environnementale et sociale.

Axée autour du thème central portant sur " une bonne gestion concertée et durable du projet, la rencontre qui était présidée par le Secrétaire général du ministère du Pétrole, des Mines et de l'Industrie. Abdoul Mamadou Bary a permis aux participants de passer à la loupe d'autres sujets portant sur les enjeux de la transparence, le seuil d'application des recommandations du premier dialogue et le rôle des parlementaires dans la bonne gouvernance ont été au menu de la rencontre. Le ministre a d'abord rappelé " la solidité des liens historiques existant entre les deux pays, et qui ne cessent de se développer grâce à la volonté des deux chefs d'Etats, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani et Macky Sall ".

A sa suite, le président du réseau parlementaire mauritanien pour la transparence dans les industries extractives, Baba Ould Benyoug, estimera que son organisation œuvre pour " la réalisation de certains objectifs comme le respect des engagements en matière de conservation des produits miniers et le respect des conventions et chartes internationales portant sur les mines, le pétrole et le gaz ". Son homologue sénégalais, le président Bamba Bassou a précisé que leurs entités " essaient de garantir la participation efficace des sociétés nationales dans les deux pays dans l'exploitation du gisement du gaz commun du projet " Greater Tortue Ahmeyim " Mauritanie-Sénégal " et servent d'intermédiaires entre les autorités et les acteurs du secteur des mines et les citoyens pour préserver les intérêts de toutes les et protéger l'environnement ".

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X