Mali: Adoption de la première partie de la loi de finances 2022

Le Conseil national de transition (Cnt) a adopté la première partie consacrée aux conditions générales de l'équilibre budgétaire et financier du projet de loi de finances 2022.

Cette première partie est présentée dans un Document de programmation budgétaire économique pluriannuel ( Dpbep) qui évalue le niveau global des recettes de l'Etat , décomposé par grande catégorie d'impôts et de taxes et des dépenses budgétaires décomposées par grande catégorie de dépenses . Il s'agit des conditions générales de l'équilibre budgétaire et financier de la loi de finances.

La seconde partie du vote relative aux programmes fera également l'objet d'un vote lors d'une autre séance plénière du Cnt prévue le 16 décembre 2021.

"Pour rappel, les prévisions des recettes budgétaires pour l'exercice 2022 s'élèvent 2 130,721 milliards de francs CFA tandis que les prévisions des dépenses budgétaires s'élèvent à 2 748,285 milliards de francs CFA. Le budget 2022 présente un déficit global de 617,564 milliards de FCFA contre 652,927 milliards de FCFA en 2021 ".

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X