Afrique du Sud: Covid-19 - Un nouveau variant détecté en RSA

Les particules du virus Covid-19 sont imaginées numériquement.

Connu pour l'instant sous le nom de B.1.1.529, tant que l'OMS ne l'a pas classifié, il inquiète les scientifiques en raison du nombre de ses mutations. Il a été détecté au Botswana et en Afrique du Sud. Il y a encore beaucoup d'incertitudes autour de sa dangerosité, mais il sera désormais scruté de près, alors que l'Afrique du Sud connaît le début d'une quatrième vague.

Les chercheurs ignorent pour l'instant si ce nouveau variant est plus contagieux ou peut provoquer des formes plus graves de la maladie.

Ce qui a attiré leur attention, c'est le nombre très élevé de mutations repérées, notamment autour de la protéine Spike, la cible des vaccins. Les scientifiques vont donc chercher à savoir, ces prochaines semaines, comment ce nouveau variant se comporte face aux personnes vaccinées.

Il a été découvert il y a deux semaines, au Botswana puis en Afrique du Sud, et une centaine de cas ont déjà été séquencés. De plus, une personne a été testée positive à Hong-Kong, après un voyage en Afrique du Sud.

Selon le gouvernement, le nombre de cas liés à ce nouveau variant augmente désormais rapidement sur le territoire sud-africain, notamment dans la province du Gauteng, qui englobe Johannesburg et Pretoria ... mais il a également été retrouvé dans d'autres régions.

Le pays a en tout cas connu, de façon générale, une hausse du nombre de contaminations au coronavirus ces dernières semaines, et les autorités sanitaires appellent les citoyens à la vigilance et à se faire vacciner au plus vite.

Un groupe d'experts de l'OMS doit se réunir ce vendredi 26 novembre pour étudier ce nouveau variant et décider s'il doit être classé comme un variant d'intérêt ou variant inquiétant.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X