Angola: Présidents du Portugal, de la RDC, de São Tomé et du Congo Brazzaville à la Biennale de Luanda

Luanda — Les Présidents du Portugal, de la République démocratique du Congo (RDC), du Congo Brazzaville et de São Tomé et Príncipe sont parmi les invités de la deuxième édition de la Biennale de Luanda - Forum panafricain pour la culture de paix, qui se déroule du 27 au 30 de ce mois.

Le Président de São Tomé et Príncipe, Carlos Vila Nova, a été le premier invité à arriver dans la capitale angolaise, étant attendu ce verdredi soir le Président Marcelo Rebelo de Sousa.

Le vice-président du Costa Rica, Epsy Campbell Barr, qui représentera son pays et la diaspora, et le vice-président de la Namibie, Nangolo Mbumba, sont également sur le sol angolais.

Selon l'organisation, l'arrivée des autres hommes d'Etat invités est confirmée pour le samedi 27 dans la matinée. Les hommes d'Etat viennent à l'invitation du Chef de l'Etat angolais, João Lourenço, pour assister à l'événement de Luanda.

Selon la coordinatrice de la commission multisectorielle, Carolina Cerqueira, qui a fourni l'information, à la presse, à l'issue d'une réunion préparatoire, les conditions sont désormais réunies pour faire de Luanda la capitale de la paix en Afrique et prévoir une ouverture, dialogue interactif et intergénérationnel qui ouvre les chemins de la paix sur le continent.

Carolina Cerqueira a ajouté que l'organisation espère amener les participants à réfléchir sur les voies de la paix, du développement humain et durable, du progrès, de la coopération pacifique et fructueuse entre les États et, surtout, de la solidarité entre les pays africains.

La Biennale de Luanda est un projet né de la convergence des politiques et programmes stratégiques entre trois partenaires principaux, le gouvernement de l'Angola, l'UNESCO et l'Union africaine.

Elle s'inspire de la Charte de la Renaissance culturelle africaine, qui prône que la culture est le moyen le plus sûr pour l'Afrique d'accroître sa participation à la production scientifique mondiale et de faire face aux défis de la mondialisation.

L'événement présente et propose des espaces de réflexion, d'exposition et de diffusion de créations artistiques, de bonnes pratiques, d'idées et de connaissances liées à la culture de paix.

Elle considère la Stratégie opérationnelle pour la priorité Afrique de l'UNESCO pour 2014-2021 qui identifie " la construction de l'Afrique pour l'édification de sociétés inclusives, pacifiques et résilientes " ainsi que l'Agenda 2063 de l'Union africaine.

Tourné vers l'avenir, elle vise à " recréer le récit africain en vue d'enthousiasmer et de dynamiser la population africaine et d'utiliser son énergie constructive pour définir et mettre en œuvre un programme viable pour l'unité, la paix et le développement au 21e siècle.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X