Nigeria: "Les bons parents se forment par la prière, la famille et la société" - L'Évêque d'Oyo lors de la clôture de l'Année St Joseph

Oyo — "Pour être un bon parent, il faut être formé par la prière, la connaissance de la Parole de Dieu, l'information et le tutorat", a déclaré Mgr Emmanuel Adetoyese Badejo, Évêque du diocèse d'Oyo, en référence à la formation des jeunes qui seront un jour parents.

Il a déclaré que pour que la société se remette des problèmes actuels de criminalité, de délinquance et d'agitation des jeunes, il faut de bons parents pour aider les jeunes à devenir eux-mêmes de bons parents.

"Beaucoup de jeunes qui deviendront de bons parents apprendront de leur maison, de leurs parents et de leur famille. C'est l'environnement idéal et ordinaire pour apprendre les vertus de la parentalité", peut-on lire dans la note reçue par l'Agence Fides. "Malheureusement, cependant - insiste Mgr Badejo - de nombreux jeunes ne profiteront pas de cette opportunité. C'est pourquoi les Églises, les familles, les écoles et la société doivent leur venir en aide. Les bons parents deviennent de bons parents grâce à l'exemple reçu des adultes.

"Nos jeunes doivent devenir des parents comme Marie et Joseph", a déclaré l'Ordinaire d'Oyo dans son message intitulé "Comme Joseph et Marie : à l'approche de la fin de l'Année Saint-Joseph", lancé pour marquer la conclusion, le 8 décembre prochain, de l'Année spéciale consacrée à saint Joseph.

"L'Église doit guider les jeunes pour qu'ils comprennent comment l'amour des Écritures, la prière et l'obéissance à la Parole de Dieu sont essentiels pour apprendre les vertus de la parentalité. Il faut constamment faire référence à la façon dont l'obéissance à la Parole de Dieu a aidé Joseph et Marie à exceller en tant que parents. L'Église doit enseigner aux jeunes que la vie est sacrée et inviolable, et que chaque enfant est fait à l'image et à la ressemblance du Dieu tout-puissant."

Mgr Badejo évoque également le rôle de l'école en tant que lieu fondamental où les jeunes apprennent à être parents. "Ce n'est pas seulement un lieu pour acquérir des connaissances, mais aussi pour obtenir des informations et une formation sur la vie et la société en général. La communauté locale peut également aider en fournissant de bons modèles. Comme nous le disons dans nos communautés : "les couples ont des enfants, mais des villages entiers les élèvent". Je suis d'accord avec le Mahatma Gandhi", conclut-il, "il n'y a pas d'école égale à un foyer décent et pas de professeur égal à un parent vertueux".

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X