Afrique Australe: Les Seychelles ferment leurs frontières aux pays d'Afrique australe en raison d'un nouveau variant du Covid-19

Les visiteurs de sept pays d'Afrique australe ne seront pas autorisés à entrer aux Seychelles à partir du samedi 27 novembre jusqu'à nouvel ordre en vertu de nouvelles mesures de voyage annoncées vendredi par les autorités sanitaires locales en raison d'une nouvelle variante du COVID-19.

Le ministère de la Santé a déclaré que les nouvelles restrictions s'appliquent à l'Afrique du Sud, au Botswana, à Eswatini, au Lesotho, au Mozambique, à la Namibie et au Zimbabwe.

Le ministère a déclaré que cela était dû à la nouvelle variante appelée B.1.1.529 qui a été détectée en Afrique du Sud.

Selon la CNBC, un service d'information économique mondial, "L'Organisation mondiale de la santé surveille une nouvelle variante avec de nombreuses mutations de la protéine de pointe, programmant une réunion spéciale vendredi pour discuter de ce que cela pourrait signifier pour les vaccins et les traitements."

En vertu des nouvelles mesures, les Seychellois et les résidents qui se sont rendus dans l'un de ces pays au cours des deux dernières semaines devront, à leur retour aux Seychelles, se mettre en quarantaine et passer un test PCR obligatoire cinq jours après leur arrivée.

" Toutes les personnes déjà aux Seychelles qui se sont rendues dans ces pays au cours des deux dernières semaines doivent passer un test PCR si elles sont aux Seychelles depuis cinq à 14 jours. Celles qui sont aux Seychelles depuis moins de cinq jours devrait attendre le jour 5 pour faire un test PCR ", a déclaré le ministère.

Les visiteurs d'Afrique du Sud ont de nouveau été autorisés à entrer aux Seychelles depuis le 13 septembre après que le ministère de la Santé a retiré le pays de sa liste restreinte.

Le ministère de la Santé décourage fortement les Seychellois de se rendre dans les sept pays restreints.

Pendant ce temps, les Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, ont connu un pic de cas actifs de COVID-19. Selon les derniers chiffres du ministère de la Santé jeudi, il y a 483 cas actifs et 125 décès liés au COVID.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X