Afrique: Qatar 2022 - Le Cameroun préfère jouer le Sénégal au match de barrage

Une terrible discussion se fait depuis lundi dans les réseaux entre les Camerounais et les Sénégalais au sujet d'une déclaration de Michaël Ngadeu, le milieu du terrain des Lions Indomptables, sur "Talents d'Afrique", une émission qui passe sur Canal+.

Michaël Ngadeu a dit et affirmé haut et fort que le Cameroun son pays, voudrait bien croiser le Sénégal en match de barrage pour se taper facilement d'une place à la Coupe du monde. Pour lui, le Cameroun sait bien battre le Sénégal. Une déclaration mal digéré par les Sénégalais qui ont réagi dans tous les sens, allant jusqu'à interroger l'histoire. A en croire Chérif Sadio, un acteur du football au Sénégal, le dernier but marqué par le Cameroun en match officiel, face au Sénégal, remonte au 19 janvier 1992.

"Nous nous sommes réveillés lundi avec une sortie de Ngadeu qui souhaite rencontrer le Sénégal en éliminatoires, soi-disant que c'est une équipe qui réussit bien à son Cameroun de cœur. Il n'a pas tort de le dire au vu des dernières confrontations, mais essayons de questionner l'histoire entre ces deux nations en éliminatoires, en amical et en Coupe d'Afrique ", a d'emblée écrit Chérif Sadio sur Facebook.

Remontant les années et les matches disputés par ces deux nations, le Sénégalais souligne que le dernier but inscrit par le Cameroun, face au Sénégal en match officiel, date de 1992. Le but était d'ailleurs marqué à la 89ème minute par Érnest-Lottin Ebongué, en quart de finale de la CAN. En 2002, lors de la finale Cameroun-Sénégal, remporté par les Camerounais, le score était de nul vierge (0-0),tout comme en 2017 en quart de finale au Gabon (0-0), où, encore une fois de plus, le Sénégal tomba à la séance fatidique des tirs au but ".

Pour Chérif Sadio, le Cameroun a certes freiné le Sénégal lors de la finale de 2002, puis en 2017, en quart de finale d'une Coupe d'Afrique au Gabon, où beaucoup d'observateurs voyaient le trophée se reposer au pays de Sadio Mané, au vu de ce que les hommes d'Aliou Cisse avaient démontré sur le terrain, lors de la phase de poules. Mais, qu'en est-il en éliminatoires, entre ces deux pays, s'est-il demandé. Et de répondre lui-même : " moi Cherif Sadio, je me souviens pas d'un but encaissé par le Sénégal contre le Cameroun, en match officiel depuis que je suis scotché dans le football. Pour preuve, revenons en arrière pour parler de l'historique entre ces deux équipes.

En effet raconte-t-il, la première rencontre entre les deux équipes a eu lieu lors des Jeux de l'Amitié remporté par le Sénégal (1-0) en 1963, avant que le Cameroun ne l'emporte en amical (2-3), le 24 Janvier 1969 à Dakar.

L'historique

Le 04 mars 1971, les sénégalais partent tenir en échec (0-0) les " indomptables " à Yaoundé avant de les battre (1-2) à Douala quatre jours (08 Mars) plus tard. Le 05 Mars de l'année d'après (72), le Cameroun vient tenir le Sénégal en échec en éliminatoires des Jeux Olympique de Munich à Dakar, avant de l'emporter (3-2) au retour, le 19 Mars 1972.

Il fallait encore attendre dix (10) ans après pour voir le Cameroun prendre le dessus (2-1) mais en amical, à domicile d'ailleurs. Car, lors de la Coupe d'Afrique 1990, le Sénégal s'était imposé par deux buts à zéro (2-0) en Algérie, et c'était le 06 mars 1990 à Annaba, avant leur fameuse victoire en quart de finale à la 89' minute par Ebongué le 19 Janvier 1992, le dernier but en match officiel face au Sénégal.

Chérif Sadio précise que lors des éliminatoires de la Coupe du monde Afrique du Sud 2010, le Sénégal avait battu le Cameroun grâce à un but de Demba Ba dans les ultimes minutes à Dakar, avant d'aller faire match nul au retour (0-0).

A Michaël Ngadeu de se dire que croiser le Sénégal ne sera pas facile.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X