Cote d'Ivoire: CONTREBANDE - La douane incinère 79,096 tonnes de cannabis et des marchandises prohibées

26 Novembre 2021

10,854 tonnes de cannabis, 59,772 tonnes de médicaments de qualité inférieure et falsifiés et 8,470 tonnes de cigarettes sont partis en fumée, dans la matinée du 23 novembre à Akwaba Business Parc dans la commune de Port-Bouët. Ce, dans le cadre de l'opération de destruction par incinération des produits saisis par les services des douanes.

C'était en présence du directeur de cabinet adjoint du ministère du Budget et du Portefeuille de l'Etat, Keho Yaya, du directeur général adjoint du ministère de la Santé, Soro Gonan et du directeur général des douanes, le Général Da Pierre Alphonse. Représentant le ministre du Budget et du Portefeuille de l'Etat, Keho Yaya a félicité les agents des douanes pour cette action qui participe de la mission traditionnelle des douanes, celle de protéger les consommateurs en luttant contre la contrebande et les produits interdits à l'importation et à la consommation.

" Ces produits de contrebande en provenance des pays voisins viennent livrer une concurrence déloyale aux produits nationaux. Cela tue l'économie. C'est pour cela que je félicite et me réjouis du travail qui est abattu par la douane et par les services des douanes dans tout le pays ", a salué le directeur de cabinet adjoint.

Pour Soro Gonan, cette opération est le prolongement des actions de sensibilisation des populations aux effets néfastes de la consommation de faux médicaments, entreprises par son département. Sans être exhaustif, Soro Gonan a souligné que les impacts négatifs de ces médicaments sur la santé des populations sont alarmants.

" La consommation de ces médicaments est la cause de la plus grande proportion des cas d'insuffisance rénale que nous avons au sein de la population", a-t-il déploré. " Si on arrive à la destruction après la saisie, c'est une bonne chose ", a-t-il ajouté. Pour sa part, le directeur général des douanes, le Général Da Pierre Alphonse, a félicité et encouragé ses agents à renforcer les contrôles afin de saisir ces marchandises frappées de prohibitions absolues.

" Tout le monde sait que la drogue est en train de gangréner nos sociétés et nos enfants en sont les premières victimes. Je voudrais rendre hommage aux autorités présentes qui concourent au quotidien à l'efficacité de nos saisies. Ainsi qu'aux agents qui, aux frontières, veillent nuit et jour à la protection de notre économie nationale et qui procèdent à ces différentes saisies ", a-t-il indiqué.

Ces agents sont de l'Unité mobiles d'information rapide (UMIR) du Groupement d'intervention des recherches d'Abidjan (GIRA) et des directions régionales. Selon le directeur général des douanes, ces opérations de destruction par incinération sont souvent répétées dans les directions régionales lorsqu'elles sont importantes. " Dans nos activités nous veillons à la sécurité sanitaire des populations de Côte d'Ivoire. (... ) Nous rassurons les Ivoiriens que nous travaillons pour eux. Le préjudice est important, mais il est d'abord sanitaire ", a fait savoir le Général Da Pierre Alphonse.

Se prononçant sur les objectifs de recettes de l'année 2021 assignés à la douane, le directeur général a révélé qu'ils ont été revus à la hausse à 2056 milliards de FCFA contre 2 022 milliards de FCFA en début d'année. " Nous sommes résolument au travail pour mobiliser les ressources qui contribuent au développement de la Côte d'Ivoire. J'ai l'ambition de boucler l'objectif de 2021 avant la fin de l'année. Cet objectif sera atteint en fin novembre ", a-t-il déclaré confiant.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X