Afrique: Mondial 2022/Zone Afrique - La CAF impose le VAR pour les barrages

Pour éviter les polémiques, la CAF a imposé aux pays qui joueront les barrages qualificatifs pour le Mondial 2022, d'équiper leurs stades avec la technologie de la VAR.

Ce vendredi 26 novembre 2021 au Caire, l'Assemblée générale extraordinaire de la Confédération africaine de football a décidé d'imposer l'utilisation de l'assistance vidéo à l'arbitrage lors du troisième et dernier tour des éliminatoires au Mondial 2022. Neuf des dix pays africains qualifiés pour le tour des barrages des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 vont connaître pour la première fois dans leurs stades des cabines d'arbitrage vidéo (VAR). Seul le Maroc parmi les dix nations qualifiées utilise cette nouvelle technologie dans le football. La VAR exigeant des défis technologiques importants, la CAF est prête à financer les fédérations pour la concrétisation de cette décision.

Concernant la formule à adopter pour ces barrages, l'instance continentale a finalement opté pour des confrontations en aller et retour en mars 2022. La deuxième manche se jouera dans le stade de l'équipe la mieux positionnée au classement FIFA. Pour rappel, 10 équipes africaines sont toujours en lice pour décrocher l'un des cinq billets pour la Coupe du Monde mis à la disposition de la zone Afrique ; Algérie, Sénégal, Tunisie, Nigeria, Maroc, Egypte, RD Congo, Ghana, Cameroun, Mali.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X